Groupement Transfrontalier

2007 l’année du développement

Une fois l’année écoulée, il est toujours utile de faire le point afin d’en apprécier le contenu. Comme pour le vin, certaines années sont exceptionnelles et sans nul doute 2007 aura été pour le Groupement une année particulière. Elle aura été marquée par la création d’un nouveau service consacré à l’emploi et par le renouvellement d’une partie du personnel. Juin 2006, un petit groupe de bénévoles et de salariés du Groupement se réunissent avec un objectif : comment aider nos adhérents ayant perdu leur travail. L’ouverture du marché de l’emploi fragilise les salariés qu'ils soient ou non frontaliers. En cas de perte d’emploi le frontalier, pris en charge par l’ANPE, se trouve coupé de son marché naturel : la Suisse. Un marché sur lequel il ne bénéficie d’aucun appui, les services cantonaux de l’emploi réservant leur aide aux résidents. Le groupe de travail a donc validé la création d’un service emploi au sein de l’association. Mais valider est une chose, créer en est une autre ! Et il a fallu un véritable engagement de tous pour que, moins d’un an plus tard, le service soit officiellement lancé. Au passage, il a fallu également refondre totalement le site internet et lui adjoindre une partie réservée aux adhérents. Un pari ambitieux qui a démontré la capacité de travail de l’ensemble du personnel qui s’est investi pleinement pour mener à bien ce projet. 2007 aura été également une année de mouvements au sein de ce personnel. Entre les départs à la retraite, les départs volontaires (la responsable du service juridique ayant préféré les douceurs de la Martinique) et les congés maternité, c’est plus d’un tiers du personnel qui a changé. Un vrai défi à l’échelle d’une association de 25 salariés. Mais un défi réussi. Malgré les difficultés, le Groupement a su maintenir son action, développer ses services avec pour résultat une augmentation importante du nombre d’adhérents. En 2007, plus de 1.200 nouveaux adhérents nous ont rejoints. Nous sommes aujourd’hui 29 518 adhérents. En 2008, l’objectif des 30 000 sera franchi, prouvant ainsi l’utilité de l’association.
Imprimer l’article