Groupement Transfrontalier

L'AVS facultative pour tous !

Le président du GTE, soutenu par le bureau directeur, a lancé un nouveau combat : obtenir que les transfrontaliers suisses ou européens, en préretraite, en invalidité ou au chômage et qui résident en France, puissent continuer à cotiser à l’AVS facultative jusqu’à l’âge légal de la retraite (65 ans pour les hommes, 64 pour les femmes). Cela est actuellement possible uniquement pour les résidents en Suisse et en dehors de la Communauté européenne. Ouvrir ce droit à cotisation aux personnes qui ont travaillé en Suisse est aujourd’hui vital pour préserver les futures rentes des préretraités, des chômeurs de longue durée et des invalides. Dans le cadre des projets d’agglomérations transfrontalières, il est indispensable que puisse être mis en place un volet sur la coordination sociale des populations transfrontalières. Le Groupement transfrontalier européen et son président souhaitent mener ce combat en coordination avec les représentants des Suisses de l’étranger et des Français résidant en Suisse. Ce dossier a été soumis aux parlementaires français, députés et sénateurs pour qu’un engagement soit pris au niveau du gouvernement français afin de négocier avec la Suisse dans le cadre du comité mixte. Ce comité est un espace de négociation entre la Suisse et ses partenaires européens depuis l’entrée en vigueur des accords bilatéraux.

Imprimer l’article