Groupement Transfrontalier

Déduire ses frais réels à Genève : l'aide du Groupement

Nous sommes en début d’année, et il nous faut déjà parler d’impôt. C’est vrai que cela peut paraître un peu tôt mais, pour les travailleurs frontaliers à Genève il y a urgence et ce tout particulièrement cette année. En effet, les frontaliers qui ont plus de 90% du revenu fiscal du ménage en Suisse, c'est-à-dire principalement les célibataires ou les couples dont les deux travaillent à Genève, peuvent désormais déduire leur frais réels. Une possibilité nouvelle qui attire beaucoup de monde. Problème cependant, si une demande de rectification est déposée, il ne sera pas possible de revenir en arrière, pour l’année en cours. Que le nouveau calcul soit intéressant ou pas ! Seconde difficulté : la déclaration à Genève est beaucoup plus compliquée et longue que la déclaration française et elle doit être accompagnée de toutes les pièces justificatives. Un frontalier averti en vaut deux : il faut la préparer à l’avance ! Afin d’aider ses adhérents concernés, le Groupement transfrontalier européen a fait un énorme pari. Pour répondre à cette demande, il a embauché douze personnes qu’il a fallu former. Il a été aussi nécessaire d’adapter les locaux. Depuis le début février, l’association est ainsi prête pour recevoir les adhérents qui souhaitent une assistance. Attention toutefois ! Le nombre de rendez-vous possible est limité. Pour compenser l'investissement du Groupement et l'embauche de conseillers fiscaux en appui du Service fiscal, une participation financière est demandée pour toute demande de rendez-vous : - 90 euros pour un célibataire, - 130 euros pour un couple marié (les deux conjoints doivent être adhérents au Groupement). Avant toute prise de rendez-vous, il faut s’assurer que 90% des revenus du foyer fiscal, proviennent de Suisse à l’aide de la feuille de calcul. Ensuite, il faut vérifier que vous disposerez de l’ensemble des documents nécessaires lors du rendez-vous, le certificat de salaire étant indispensable. En l’absence de tous les documents, aucun autre rendez-vous ne pourra être fixé. La date butoir de demande de rectification est fixée au 31 mars prochain. Une date qui semble bien loin et pourtant qui arrivera très vite ! Le Groupement incite fortement ses adhérents à prendre rendez-vous le plus tôt possible. Pour cela, ils peuvent joindre nos conseillères accueil par téléphone au 04 50 87 86 38. Pour plus d’infos sur la déduction des frais réels en Suisse, cliquez ici. Quant à ceux qui ont moins de 90% de leurs revenus en provenance de Suisse, rien ne change, pas de rectifications possibles autres que celles pratiquées les années précédentes (2 et 3ème pilier, pension alimentaire, frais de garde d’enfants, correction de barème) !

Imprimer l'article