Groupement Transfrontalier

A vous de préférer le train !

Durant le mois de décembre, le Groupement transfrontalier européen, à la demande de la communauté de communes du Larmont, a interrogé les frontaliers de la région de Pontarlier, via son site Internet, pour savoir si, dans le cadre de leurs trajets domicile travail, ils seraient prêts à abandonner leur voiture pour prendre le train ou le bus. Le trafic quotidien est chaque jour plus dense sur la RN 57. Les bouchons à Vallorbe et à la Cluse sont de plus en plus fréquents. Face à ce problème, la Communauté de communes du Larmont a souhaité sonder les frontaliers afin de mesurer leur intérêt pour des transports en commun, s’ils étaient mis en place efficacement. Deux lignes ont été proposées : Pontarlier-Neuchâtel, via les Verrières et Pontarlier-Frasnes-Vallorbe. Plus de 500 personnes ont répondu au questionnaire établi par la Communauté de communes. 63 % des sondés accepteraient d’utiliser ces lignes, sous réserve, bien entendu, qu’elles répondent à leurs attentes. La communauté de communes transmettra les résultats de cette enquête au Conseil régional et à la SNCF afin d’étudier la mise en place, en gare de Pontarlier, de lignes de trains adaptés aux horaires des frontaliers. Grâce au travail, notamment de ses bénévoles, le Groupement transfrontalier européen s’engage au quotidien pour l’amélioration des transports en commun et tente de favoriser le dialogue entre usagers, transporteurs et administrations.

Imprimer l’article