Groupement Transfrontalier

Une allocation chômage au rabais !

L'un de nos adhérents nous a contactés suite à son licenciement pour connaître les démarches à effectuer et le montant de son indemnisation chômage. Nous lui avons donné un montant approximatif calculé sur la base de son salaire annuel moyen. Il a ensuite constitué son dossier auprès de l'Assedic d’Angers où il réside dorénavant. Malheureusement, la notification de son allocation chômage indiquait un montant très inférieur à celui que le GTE lui avait calculé. Il s'est donc rendu à l'Assedic pour demander une explication. La conseillère a pris contact avec le GTE pour connaître la base de calcul retenue. Nous lui avons indiqué nous servir du site de l'Assedic et appliquer la formule communiquée soit : (revenu annuel moyen x 57,4 %) - 11,37 % de charges sociales La personne de l'Assedic d’Angers se référait, quant à elle, à une ancienne note de service qui indiquait un abattement de 25 % à pratiquer sur l'allocation chômage des frontaliers. Or, cet abattement a été supprimé en octobre 2001. Depuis, les frontaliers sont donc indemnisés sur l’intégralité de leur salaire. Après avoir échangé avec le GTE sur le mode de calcul à effectuer, la conseillère de l’Assedic a vérifié auprès de ses supérieurs. Notre adhérent nous a contactés 15 jours plus tard pour nous informer qu'un recalcul de son allocation chômage était en cours et, cette fois-ci, sans abattement. Si comme cet adhérent, vous vous posez des questions sur votre chômage ou votre licenciement, n’hésitez pas à nous contacter, les conseillères-accueil et les juristes du Groupement transfrontalier européen vous informeront et vous conseilleront au mieux de vos intérêts.
Imprimer l’article