Actualités

L’accès à l’université suisse plus difficile pour les bacheliers français

07/02/2013

A partir de la rentrée 2013, les bacheliers français seront concernés par des changements dans les conditions d’admission aux universités suisses.
A ce jour, une moyenne de 12/20 est  exigée (ou, à défaut, la réussite de deux années dans une autre université).

Dès la rentrée 2013,
  • les titulaires d’un bac littéraire (L) pourront continuer à accéder aux universités helvétiques seulement s’ils auront choisi l’option mathématiques en première et terminale. Des dérogations temporaires seront accordées par certaines facultés ;
  • l’accès aux universités pour les bacheliers scientifiques (S) sera désormais plus facile, au moins pour les étudiants ayant choisi l’option histoire et géographie. Ils pourront déposer leur candidature à partir d’une moyenne de 10/20.  
Des restrictions sont également envisagées par l’EPFL (Ecoles polytechniques de Lausanne), qui actuellement exige une moyenne minimale de 14/20. En 2014 ce seuil devrait grimper à 16/20.

Selon les représentants des universités suisses et des EPF, la maturité suisse et le baccalauréat français présentaient déjà des différences substantielles, différences qui se sont accrues avec les modifications des programmes du bac L.

Source : Le Temps