Actualités

Un nouveau soutien pour les frontaliers

© Site officiel CGAS
07/05/2013

Voici un communiqué de presse de la Communauté genevoise d'action syndicale (CGAS), publié le dimanche 5 mai 2013 et dénonçant les affiches diffamatoire du MCG.
"Attaque inacceptable contre les travailleurs frontaliers : les syndicats genevois répondront dans la rue.

La Communauté genevoise d'action syndicale (CGAS) a pris connaissance avec indignation et colère de la dernière attaque émanant du MCG, et dénonce fermement l'affiche d'une violence et d’une haine sans précédent, avec une photo qui représente comme "ennemis des genevois" les travailleurs frontaliers et leurs organisations, y compris les syndicats genevois.

La date et la symbolique choisies par le MCG ne sont pas le fruit du hasard : publiée au lendemain d'un 1er mai qui s'est distingué cette année par une forte participation des travailleurs de la région et par des revendications combatives et communes contre les abus patronaux, cette affiche renoue avec la tradition la plus sombre de l'extrême droite de ce pays. Face à la crise économique, au chômage, à l'augmentation des inégalités et à la pression sur les conditions de travail, celle-ci a toujours désigné des boucs-émissaires et poussé les travailleurs à se rejeter les uns les autres : avant-hier elle s'en est prise aux Italiens et aux Espagnols, hier aux Kosovars et aujourd'hui aux frontaliers.

Pendant ce temps, le MCG ne cesse, main dans la main avec les patrons, de soutenir les cadeaux fiscaux aux plus riches, le démontage des assurances sociales et la dégradation des services publics. La CGAS appelle tous les travailleurs à rejeter cette propagande nauséabonde et à ne pas se laisser diviser face aux véritables attaques qu'ils subissent tous les jours sur les lieux de travail. C'est pourquoi les syndicats genevois appellent à une large manifestation contre les abus patronaux le 1er juin et invitent les travailleurs des deux côtés de la frontière à ne pas se laisser diviser et à se battre avec nous pour une véritable protection des salaires, de l'emploi et des retraites."

Pour contact :
Alessandro Pelizzari, président CGAS, 079 817 29 04
Manuela Cattani, vice-présidente CGAS, 079 292 84 90