Actualités

Pour un véritable statut du frontalier en matière d’assurance maladie

© alexmillos - Fotolia.com
07/10/2013

La Commission administrative du GTE, réunie le 5 octobre dernier, a débattu de l’avenir de l’assurance maladie. L’ensemble des frontaliers présents a refusé la décision du ministère de l’Économie et des Finances. Toutefois, il a été décidé de poursuivre les négociations avec le Gouvernement.
L’appui de nombreux parlementaires, de droite comme de gauche, semble pouvoir le faire évoluer. Avant de claquer la porte des négociations, le GTE souhaite proposer qu’une réflexion de fond soit menée sur un statut de l’assurance maladie du frontalier.

Nous allons solliciter dans les prochains jours le Gouvernement afin que l’échéance du 1er juin 2014 soit d’ores et déjà reportée et qu’une véritable négociation puisse être engagée.

Dans ce contexte, le GTE soutient toutes les initiatives visant à faire pression sur le Gouvernement, à condition qu’elles ne nuisent pas à l’ensemble de la population (blocage de frontière par exemple). 

Il invite ses adhérents à participer aux manifestations du 20 octobre prochain, à Annemasse, Saint Louis et Pontarlier. Il sera également présent devant l’Assemblée nationale le 16 octobre. Si nécessaire, une autre manifestation pourra être organisée plus tard.

Nous comptons sur la mobilisation de tous pour afficher notre détermination.

PS : un certain nombre de pétitions circulent. N’hésitez pas à les signer, l’effet de masse ne peut être que positif.