Actualités

Syndicat Unia : des réductions pour nos adhérents

16/07/2015

Le syndicat Unia est le plus grand syndicat de Suisse. Depuis de nombreuses années, Unia accompagne et défend les travailleurs frontaliers. Dans ce cadre, il est partenaire du Groupement transfrontalier européen et des Maisons transfrontalières. Il assure des permanences dans nos locaux et offre des réductions à nos adhérents.
PERMANENCES

Unia  anime, chaque semaine, des permanences gratuites et ouvertes à tous, dans nos locaux d’Annemasse et de Saint-Genis-Pouilly.
Au cours de ces permanences, il reçoit les frontaliers en cas de litige avec un employeur, en cas de non-respect des conditions de salaire et de travail ou encore pour remplir le formulaire U1, formulaire nécessaire pour l’inscription à Pôle emploi.

Pour prendre rendez-vous, consultez le site de la Maison transfrontalière.

RÉDUCTION SUR LA COTISATION SYNDICALE

Les adhérents du Groupement transfrontalier, qui sont membres d’Unia, bénéficient d’une réduction de leur cotisation syndicale à hauteur de celle du Groupement, soit 60 € pour 2015 ou 84 CHF. Cette réduction est valable pour les membres déjà syndiqués et pour les nouveaux membres.

La déduction se calcule ainsi :
  • Si le syndiqué paye sa cotisation Unia à l'année, Unia lui déduit 84 CHF.
  • Si le syndiqué paye sa cotisation au trimestre, Unia lui déduit 21 CHF par trimestre.
  • Si le syndiqué paye sa cotisation au mois, Unia lui déduit 7 CHF tous les mois.
Pour bénéficier de ces réductions, il suffit de présenter votre carte d'adhérent du Groupement transfrontalier européen, à votre bureau Unia. Ces réductions sont valables dans tous les cantons.

En ces temps de turbulences économiques et de montée de la xénophobie, nous encourageons vivement les frontaliers à rejoindre un syndicat suisse. En effet, plus le nombre de salariés syndiqués est important et plus les syndicats ont de poids pour faire respecter les conditions de salaire et de travail en Suisse. Ils sont aussi plus représentatifs pour pouvoir s’opposer aux mesures anti-frontalières prises par certains cantons ou entreprises.