Actualités

Le service de l'assurance-maladie (SAM) refuse les assurances européennes

© momius - Fotolia.com
23/07/2015

Le service suisse de l'assurance-maladie (SAM) pratique régulièrement des contrôles pour vérifier  l’affiliation des travailleurs frontaliers à l’un de deux régimes nationaux d’assurance maladie : suisse (LAMal) ou français (« CMU »).
Lors de ces contrôles,  effectués notamment à l’occasion d’une demande de délivrance ou renouvellement du permis G, le SAM refuse catégoriquement tout autre type de couverture maladie, tel que les assurances européennes.

Nous vous rappelons donc que tout travailleur frontalier franco-suisse doit être assuré en matière de couverture maladie, auprès du régime obligatoire suisse ou français.

Retrouvez toutes les informations sur l’assurance maladie des frontaliers.