Moi Président ! La chronique du GTE

Moi Président ! La chronique du GTE

 

14/04/2017

Moi Président : je serai membre d’un gouvernement restreint. 7 ministres pas plus, chacun étant issu d’un parti différent, en fonction du résultat des élections législatives et sénatoriales.

Avec mes collègues du Gouvernement nous mettrons de côté nos différences pour défendre et promouvoir l’intérêt supérieur du pays au-delà de nos positions partisanes.

 

Moi Président : chaque décision prise par le Gouvernement sera discutée en toute confidentialité, votée à la majorité. Une fois la décision annoncée, elle devra être défendue par tous les ministres, quelle que soit leur position sur le sujet et leur origine politique.

Moi Président : je serai nommé pour une année seulement. L’année suivante, ce sera un autre ministre qui prendra la fonction de Président.

Moi Président : il n’y aura pas de chef de l’Etat. Ce sera l’ensemble du Conseil des ministres qui dirigera le pays.

Moi Président : je n’aurai qu’un rôle de représentation.

Moi Président : comme tous mes collègues du Gouvernement je ne disposerai pas d’un logement de fonction. A moi de trouver et de payer mon logement dans la capitale.

Moi Président : je pourrai prendre le train dans n’importe quelle gare du pays, sans escorte apparente, sans protection comme tout un chacun.

Moi Président : je disposerai pour mes déplacements à l’étranger d’un Falcon 900EX, racheté d’occasion il y a quelques années à la Principauté de Monaco.

Moi Président : je disposerai de deux véhicules de fonction mais si je les utilise pour mon usage personnel je devrai verser une contribution à l’Etat.

Moi Président : je recevrai au titre de ma présidence un forfait supplémentaire de 1000 francs par mois.

Moi Président : à l’issue de mon mandat je ne disposerai d’aucun bureau, secrétariat ou véhicule de fonction.
 
Moi Président : si je reprends une activité privée après mon mandat, ma retraite sera minorée afin que je ne gagne pas plus qu’un ministre en exercice.

Moi Président : je serai élu… en Suisse !!

Rédigé par Jean-François Besson, Secrétaire général du GTE, et publié sur le Dauphiné Libéré#LaChroniqueDuFrontalier.

 

Crédit image : © MaZi - Fotolia