Groupement Transfrontalier

Vacances élastiques

Tous les enfants commencent à en rêver, les prochaines grandes vacances scolaires seront bientôt là. En France, à quelques exceptions près, le calendrier des vacances d’été est identique pour tous. Pour les petits suisses, il n’en va pas de même. La Suisse vit sous un régime confédéral, et chaque canton dispose de pouvoirs importants, y compris celui de fixer les dates des vacances scolaires. Ainsi, d’un canton à l’autre, les congés d’été ne commencent pas en même temps et n’ont pas la même durée. Ce qui frappe lorsque l’on observe le calendrier, c’est que l’on retrouve dans la durée des vacances les traits qui caractérisent les pays. Ainsi, les jeunes suisses habitant dans le canton du Tessin, proche de l’Italie, bénéficient des vacances les plus longues. Elles commencent le 15 juin pour s’achever le 3 septembre. A l’opposé, les moins bien lotis sont les alémaniques. Dans le canton d’Argovie ils ne seront au repos qu’à compter du 22 juillet et devront reprendre le chemin de l’école dès le 13 août ! En Suisse romande, à Genève, le rythme calque pratiquement celui de la France. Départ en congés le 1er juillet pour une reprise le 27 août. Bien évidemment, la situation se renouvelle pour toutes les vacances au cours de l’année. Mais là, ce sont en général, les petits suisses alémaniques qui disposent des congés les plus longs, compensant ainsi les courtes vacances d’été. Et pour ne pas trop compliquer les choses, nous ne parlerons pas des fêtes religieuses qui varient si l’on habite dans un canton catholique ou protestant ! Des dates variables selon les cantons qui compliquent sérieusement l’organisation des vacances pour les familles ayant des enfants scolarisés dans différentes régions de la Suisse. Le fédéralisme ne rime pas toujours avec simplification. Imprimer l'article