Groupement Transfrontalier

Baisse des impôts… en Suisse !

Mais sur quelle planète vivent nos voisins ? Les résultats des comptes des cantons et des principales villes helvètes ont de quoi énerver plus d’un élu français. En 2006, 23 des 26 cantons de la Confédération bouclent leur budget avec de substantiels bénéfices. Pire encore, certains cantons ayant résorbé la plus grande partie de leur dette vont baisser l’impôt ! Car en Suisse, lorsque les résultats sont positifs, on ne cherche pas forcément à augmenter les dépenses, on peut aussi baisser la pression fiscale et accroître le pouvoir d’achat de tous. En matière de résultat, la palme revient au canton de Vaud qui présente un excédent historique de 267 millions de francs suisses, Genève avec un résultat positif de 205 millions devance d’autres cantons urbains plus habitués aux déficits qu’aux bonis : Bâle ville + 187 millions, Saint-Gall + 164 millions et Zurich + 115 millions. Quant à la Confédération, le budget se solde par un excédent de plus de un milliard de francs suisses. Alors, comment expliquer de tels résultats ? Comme toujours, plusieurs éléments avec en premier lieu l’effort mené par le plupart des collectivités pour limiter le déficit et réduire la charge publique. En second, bien sûr, la bonne santé de l’économie helvète. Les entreprises réalisent des bénéfices records et donc les rentrées fiscales suivent et, cerise sur le gâteau, l’emploi également. La Suisse connaît une situation de quasi plein emploi, ce qui diminue d’autant la charge sociale. Reste alors la question cruciale, que faire de ce boni fiscal ? L’exemple de Zurich est frappant. Avec des résultats positifs depuis plusieurs années, le syndic, l’équivalent du maire, vient de proposer une baisse des impôts. Une baisse qui profitera à tous les ménages. Attention toutefois, le syndic précise avec prudence que cette baisse ne veut pas dire qu’il n’y aura pas d’augmentation dans le futur. Si la situation financière du canton doit se dégrader, les zurichois seront mis, de nouveau, à contribution.
Imprimer l’article