Groupement Transfrontalier

Devenez Trader !

Entre Lausanne et Genève, passe plus du quart du pétrole vendu dans le monde ! Pas de panique, en fait de pétrole, il s’agit plutôt de pétrodollars qui circulent sur les bords du Léman. Il faut dire que le bassin lémanique a connu ces dernières années un véritable boom des sociétés de négoce. Rien que pour le pétrole, les experts estiment à plus de 16 milliards d’euros le volume des échanges orchestrés sur les bords du lac. Les sociétés russes sont venues en nombre s’installer sur les bords du lac. Genève mais aussi Lausanne séduisant les patrons qui apprécient la proximité, le cadre mais aussi la discrétion helvète, sans parler de la fiscalité ! Mais ce n’est pas tout, il existe en Suisse romande plus de 500 entreprises qui s’occupent du négoce des matières premières. Affréter un bateau rempli de soja, négocier le prix d’un pétrolier ou vendre des contrats à terme sur le cours de l’électricité sont autant d’opérations qui peuvent être effectuées depuis l’arc lémanique. Quant au chiffre d’affaires généré par ces sociétés, difficile de le connaître avec précision, il s’agit d’un secteur où l’on aime la discrétion. Pourtant, les experts estiment qu’il pourrait être supérieur à celui de l’horlogerie ou de la banque ! Dernier arrivé, le trader néerlandais Essent emploiera 200 traders à Genève d’ici à 2008. Seulement, ses grandes sociétés ont un problème : trouver du personnel qualifié ! Il n’existait pas en Suisse de formation supérieure au métier du négoce international. Un manque pris en compte par les écoles suisses dès cette année. Ainsi, la Haute école de gestion de Genève a ouvert une option de négoce pour ses étudiants au niveau bachelor. L’EPFL de Lausanne et l’université de Genève vont aussi mettre en place des formations similaires des 2008, y compris dans le cadre de formation en cours d’emploi. Alors si vous envisagez de donner une nouvelle orientation à votre carrière ou si votre enfant ne sait pas vers quel métier se diriger, pourquoi pas. Le négoce propose des emplois très bien rémunérés, évolutifs et cerise sur le gâteau, tout en restant dans la région ! Imprimer l'article