Groupement Transfrontalier

Bateau, métro, boulot !

Si vous croisez un Lausannois, vous pouvez parier qu’avant cinq minutes de conversation, il vous aura vanté son métro, ou plutôt celui de sa ville. Car Lausanne a désormais son métro ! La capitale du canton de Vaud devient la plus petite ville au monde -elle ne compte que 130 000 habitants- à s’être dotée d’un métro. Et attention pas n’importe lequel ! Le M 2, puisque c’est son nom, a nécessité cinq années de travaux pour un budget de plus de cinq cents millions d’euros. Son tracé est de huit kilomètres et, particularité lausannoise, il est en pente ! Son point le plus bas à Ouchy au bord du lac est à 373 mètres et le plus haut à son terminal à 711 mètres. Une ascension que vont effectuer les quelques 25 millions de passagers annuels prévus. Alors c’est vrai que ce métro donne un nouveau statut à Lausanne. Grâce à lui, la ville prend de l’importance. D’autant que l’ouverture du métro n’est pas une fin en soi. Les autorités municipales ont choisi d’accompagner ce projet par une réflexion et un aménagement de l’ensemble des transports de la cité. Avec un objectif clair, rendre la ville accessible prioritairement aux piétons et aux cyclistes. Une grande partie du toit du métro est réservée aux espaces verts et aux pistes cyclables. Pour les nombreux travailleurs frontaliers qui arrivent le matin par le bateau à Ouchy, ce métro est une bénédiction. Grâce à lui, les délais sont raccourcis et il est certain que dans quelques mois, chacun se demandera comment il a pu se passer du métro pendant des années ! Reste que l’inauguration de ce métro n’a pas manqué de titiller les voisins genevois. Il faut bien le reconnaître, la cité de Calvin n’a pas su, ces dernières années, lancer de grands projets structurants en matière de transports. Aux oubliettes la traversée de la rade, le métro lui aussi abandonné. Quant au CEVA, il faudra attendre au mieux 2014 pour le voir aboutir. Et pour une fois que les Genevois sont en retard, ce n’est pas pour déplaire aux Lausannois !

Imprimer l’article