Groupement Transfrontalier

La publicité qui fait baisser les prix

Nos voisins ont parfois des idées pour le moins surprenantes, qui reflètent régulièrement leur pragmatisme tout helvétique ! En menant une réflexion sur le rapport entre la publicité affichée sur les tramways et les usagers, les Transports Publics Genevois ont lancé un sacré pavé dans la mare ! Si vous allez de temps en temps à Genève, vous aurez sans doute remarqué des tramways entièrement recouverts de publicités, généralement pour une banque, une grande marque ou quelquefois pour un parti politique. La publicité recouvre la plupart du temps entièrement le véhicule y compris les vitres. Certes, elles ne sont pas opaques, le système permet de voir à l’extérieur, mais quand même un peu moins bien que s'il n’y avait rien. Il faut bien l’avouer, les publicitaires ne font pas toujours preuve de bon goût et beaucoup de Genevois n’apprécient que très modérément de se déplacer dans ces "trams sandwichs" ! Et certains n’hésitent pas à râler. Dernière précision, ces décos particulièrement visibles ne concernent en général pas tous les véhicules, en moyenne un sur deux. D’où l’idée des TPG de faire payer moins chers ceux qui monteront dans ces trams. Et à la réflexion, cela semble très logique. Après tout, en montant dans ce tram, le transporteur impose à l’usager un choix qu’il n’a pas décidé. Ce qu’il veut, c’est se déplacer, non pas servir de support publicitaire ! En conséquence, si l’usager doit prendre un tram couvert de publicité, il semble normal qu’il soit rétribué ! Et ce n’est pas un gag, les TPG envisagent de faire payer nettement moins chers les billets et même les abonnements lorsque l’usager monte dans un tram décoré par la publicité. La réduction sera très avantageuse. L’abonnement mensuel passerait ainsi de 70 à 40 francs. Seule contrainte, il faudra attendre l’arrivée d’un tram avec publicité pour se déplacer. Une solution originale qui devrait satisfaire tout le monde, ceux qui veulent faire des économies et ceux qui ne veulent pas contribuer à ces démarches publicitaires.

Suivant


Imprimer l'article