Groupement Transfrontalier

Des montres d’exception pour des rêves exceptionnels

Quoi de plus sympathique qu’un peu de rêve.
Depuis le début de la trop fameuse «crise», nous avons beaucoup parlé de l’horlogerie, souvent pour faire part des difficultés du secteur. Mais pour cette rubrique, on oublie tout ça pour évoquer ces fameuses pièces d’exception qui font la réputation de l’horlogerie suisse. En matière d’horlogerie, il y a deux types de montres d’exception. Celles qui sont exceptionnelles par la complexité de leurs mécanismes, ce sont les montres dites à grandes complications et puis celles qui sont exceptionnelles, soit par leur histoire, soit par les matériaux utilisés. Le summum étant bien sûr de cumuler ! Les amateurs se souviennent sans doute de la montre de Marie-Antoinette, reconstituée à l’identique par Bréguet et livrée dans un coffret, dont le bois venait du fameux chêne sous lequel Marie-Antoinette prenait le frais. Une autre marque avait eu l’idée de fabriquer le boîtier de ses montres à partir des morceaux de métal remontés du Titanic. Parmi d’autres exemples célèbres, la montre de Amstrong perdue par l’astronaute et reconstituée à l’identique. D’aucuns pourraient penser que tout a été imaginé, réalisé dans ce domaine. Fort heureusement, il reste encore des horlogers qui ont des idées et du génie pour nous faire rêver. Et tout récemment, une marque de prestige, peu connue du grand public, Louis Moinet, mais très appréciée des spécialistes, a conçu une de ces montres d’exception. Les phases de la lune apparaissent dans la montre comme si vous regardiez l’astre nocturne. Mais là où le génie se retrouve, c’est que les horlogers ont mis un petit morceau d’une météorite lunaire pour représenter la lune. Et deuxième particularité de cette montre, elle dispose d’un carillon particulièrement chantant pour annoncer les heures. Et nos horlogers ont alors imaginé de faire faire par un luthier de renom un écrin, un peu comme celui d’un violon. Lorsque l’heureux possesseur de la montre dépose la montre sur cet écrin et qu’elle sonne, le son est amplifié et lui permet d’en apprécier tout son timbre. Avouez que porter un morceau de lune à son bras : voilà qui a de quoi vous mettre la tête dans les étoiles !

Imprimer l'article