Groupement Transfrontalier

Et si on baissait les salaires des frontaliers !

La gestion de crise, pas de doute, le patron de l’entreprise Stöcklin de Dornach dans la région de Bâle s’y connaît. Tous les experts en la matière vous le diront, il faut être imaginatif. Il faut trouver des solutions innovantes pour sortir l’entreprise de ses difficultés. Peut-être même qu’il y a eu un comité de crise qui a fait sûrement un brainstorming, et là… une idée de génie : si on baissait les salaires des frontaliers ? Devant la pertinence de la proposition, sûrement au plus haut niveau, le comité de direction a dû être ébahi ! Eh oui, la voilà LA solution. Et les réactions n’ont pas manqué de fuser. «Après tout, ce sont bien nos salariés, mais ils ne sont pas vraiment d’ici». «Et puis avec l’augmentation du franc suisse, ils profitent encore plus de la Suisse». «Déjà bien beau qu’on leur confie du travail». «Et en plus, vu le chômage en France, ils ne risquent pas de refuser» «Et puis cerise sur le gâteau, nos salariés, bien de chez nous, ne vont pas les plaindre, ça passera sans problèmes ! Il y en a même qui trouveront que c’est normal !». Emportés par l’euphorie de l’instant et soulagés d’avoir enfin trouvé LA solution, nos valeureux décideurs n’ont pas hésité à aller plus loin. Après tout, si on baisse les salaires des frontaliers et que ça marche, après on pourra baisser les salaires des autres travailleurs. Eh oui, s’ils refusent, il y aura bien toujours un frontalier pour accepter le poste ! Et chacun d’imaginer les économies réalisées et les bénéfices futurs. «Et si jamais cela ne suffisait pas, on pourrait alors délocaliser. Ce ne sera pas de 6 ou 8% que l’on baissera la masse salariale mais peut-être 30% ou plus...». La proposition du boss tomba comme un couperet. Délocaliser l’entreprise, ça signifie que je devrais quitter ma douce Helvétie, et peut-être même que l’on n'aura pas besoin de moi là-bas ! Finalement, baisser les salaires des frontaliers, ce n’est pas une bonne idée, soyons imaginatifs, pour de bon !

Imprimer l'article