Groupement Transfrontalier

Finances fédérales : qu’ils sont énervants !

Au Groupement transfrontalier européen, nous sommes les heureux destinataires des communiqués de presse publiés par la Confédération. Et il faut bien avouer que la semaine dernière, il en est un qui nous a quelque peu interloqué, et aussi beaucoup énervé ! «Selon, l’évolution des recettes enregistrées ces dernières semaines, le résultat du compte 2010 devrait s’améliorer d’environ 1.5 milliard par rapport à la dernière extrapolation. Il devrait dès lors présenter un excédent de près de 3 milliards. Se fondant sur ce nouvel élément, le Conseil fédéral a évalué la situation budgétaire. Il est d’avis qu’il n’est plus nécessaire de mettre en œuvre intégralement le programme de consolidation 2010-2013». En clair, les chiffres sont tellement bons, qu’il n’est plus nécessaire de faire des restrictions, du moins dans l’immédiat. En France, notre ministre des finances a dû avaler de travers en lisant ce communiqué ! Et pour nous énerver encore un peu plus, il faut savoir que la Confédération prévoyait un exercice déficitaire de 2 milliards ! Un écart de prévision qui fait débat chez nos voisins. L’explication vient évidemment en premier lieu du bon rétablissement de l’économie. Mais pas seulement. En fait beaucoup pensent que le Gouvernement pêche par excès de pessimisme ; les Conseillers d’Etat préfèrent annoncer un résultat plus faible que celui attendu réellement. L’exact opposé de ce que nous pratiquons en France où l’Etat annonce des taux de croissance ou des résultats financiers dont tout le monde sait qu’ils ne seront pas tenus !! La prudence helvète n’est pas une légende. Malgré tout, le gouvernement lui-même estime que l’écart est un peu fort. Il envisage de mettre en place une nouvelle méthode de calcul pour être plus juste dans les prévisions, tout en étant attentif à ne pas faire preuve d’un optimisme exagéré. Quand je vous dis qu’ils sont énervants !

Imprimer l'article