Chatbot

 

Ce mercredi 14 juin 2017 restera sans aucun doute dans les annales du Groupement transfrontalier européen. Un incendie s’est déclaré dans les locaux d’Annemasse. Les pompiers interviennent rapidement. Malheureusement et malgré la rapide intervention des pompier, le feu qui couvait dans les faux plafonds a pris de l’ampleur.

Le lendemain matin, les membres du personnel découvrent abasourdis ce qui reste de leurs bureaux. Impossible de pénétrer sans protection tant la suie est partout et l’odeur insupportable. Plus grave, toute l’informatique ainsi que la téléphonie sont hors d’usage. Sans téléphone et sans internet, le GTE se trouve coupé du monde et surtout de ses adhérents !


Dans les jours qui suivent, un accueil est immédiatement aménagé rue de la Zone, dans le bâtiment de l’autre côté des locaux incendiés. Après avoir récupérer une connexions internet provisoire, nous informons également par mail nos adhérents de la situation et de ses évolutions. Le personnel entame aussi un long et fastidieux travail de nettoyage et de tri. Chacun récupère ce qu’il peut de ses affaires et de ses dossiers.


Pour le téléphone, notre prestataire Orange nous nous informe qu’il faudra plusieurs semaines pour mettre en place une connexion spécialisée telle que nous disposions jusqu’à présent.


Dans ses journées difficiles, de nombreux adhérents expriment leur solidarité à travers des messages de soutien. Le Conseil départemental et la Région nous proposent très vite des locaux provisoires. Le Crédit agricole, partenaire du GTE, nous informe qu’il dispose de locaux libres place Saint André.


Aucune de ces propositions ne nous permet de regrouper tous nos services sur un seul et même lieu mais avec les trois réunies, une solution est enfin trouvée. Ainsi tous les services recevant du public (accueil, emploi, juridique, fiscal et social) sont regroupés 5 place Saint André, les services administratifs sont installés Rue du Mont Blanc dans les locaux du Département, et enfin les bureaux pour les bénévoles (Président, vice-présidents) et les salles de réunion pour nos prochains ateliers et conférences, dans les locaux de la Région, avenue Emile Zola.


Au final, il nous aura fallu six semaines pour nettoyer et récupérer tous ce qui pouvait l’être, trouver des locaux, déménager, installer un nouveau parc informatique, connecter un nouveau réseau téléphonique et organiser notre fonctionnement. Six semaines, cela peut paraître long mais en réalité c’est une sacrée gageure !


Le Groupement repart cet automne avec une équipe plus motivée que jamais.

 

Article paru le 6 septembre 2017

 

 

en partenariat avec

MMA
Banque Populaire Auvergne-Rhône-Alpes
Crédit Agricole
Rentes Genevoises
UNIA
E-Job
Crédit Mutuel
ICA Patrimoine