Chatbot

Des vœux suisses qui sentent le bon pain

Lundi 06 Janvier 2020

Des vœux suisses qui sentent le bon pain

La Chronique Du Frontalier 

J'ai souvent l'habitude, dans ces chroniques, de comparer les systèmes politiques français et suisses. La plupart du temps, nos amis suisses se montrent beaucoup plus simples et pragmatiques. La présentation des vœux des Présidents en est le parfait exemple.

D'un côté, celle du Président de la république française, très solennelle, dans les bureaux de l'Elysée et qui a duré plus de 18 minutes. Chez nos voisins ce fut exactement l'inverse. La Présidente actuelle, Simonetta Sommaruga a présenté ses vœux, en 3 minutes 30, depuis sa boulangerie préférée où elle a visiblement ses habitudes. L'intervention télévisée commence par un échange entre Madame Sommaruga et sa boulangère, à qui elle achète un pain. Puis, elle se tourne vers la caméra pour prononcer son allocution.

Elle commence par définir ce qu'est une bonne année : "une année où rien de grave ne nous arrive à nous, et à nos proches". Filant la métaphore avec le pain tout au long de son intervention, elle ajoute que c'est une année "où on espère qu'il y aura encore notre pain préféré. Dans ma boulangerie, on pratique au quotidien la bienveillance avec les autres et on se regarde dans les yeux." La présidente regrette que beaucoup de gens en soient privés dans le monde, ce qui n'est pas le cas en Suisse où "tout le monde peut acheter son pain". L'occasion aussi de s'adresser aux producteurs locaux "son prix devrait permettre de payer correctement ceux qui sèment et récoltent les céréales à un prix juste, qui contribue à préserver la terre et la vie sur terre".

En conclusion, Simonetta Sommaruga fait part à ses concitoyens d'une évidence que nous avons bien souvent oublié : "nous allons bien si les autres vont bien".

Alors oui, certains esprits grincheux pourront reprocher qu'elle n'a pas abordé les grands enjeux des années à venir, mais franchement, des vœux simples, pétris de bon sens et qui sentent bon le pain frais : cela fait du bien ! N'hésitez pas à regarder ses vœux sur Youtube, ils sont étonnants.

 

Rédigé par Jean-François Besson, Secrétaire général du GTE, et publié sur le Dauphiné Libéré.
#LaChroniqueDuFrontalier

en partenariat avec

MMA
Banque Populaire Auvergne-Rhône-Alpes
Crédit Agricole
Rentes Genevoises
UNIA
E-Job
ICA Patrimoine
Haysen