Les salaires en Suisse

Avant de rechercher un emploi en Suisse, il est important de se renseigner sur les niveaux de salaire pratiqués en Suisse.

En effet, lorsqu’une personne postule dans un pays étranger, il est toujours difficile pour elle de juger les niveaux de salaire et de savoir si le salaire qu’on lui propose est conforme aux normes en vigueur dans le pays.

Vous trouverez ci-dessous de nombreux conseils et sites utiles pour déterminer le salaire auquel vous pouvez prétendre.

 

LE NIVEAU DES SALAIRES EN SUISSE

En Suisse, il n’existe pas de salaire minimum général (sauf pour les cantons de Neuchâtel et du Tessin).

Pour déterminer le salaire auquel vous pouvez prétendre, vous devez tout d’abord savoir si votre secteur d’activité ou votre entreprise est soumis à une convention collective de travail. Si ce n’est pas le cas, vous pourrez utiliser des calculateurs de salaire pour vous aider à faire vos calculs.

  • Les conventions collectives

Les conventions collectives de travail (CCT) réglementent les conditions d’emploi et de salaires, par branche et par profession. Elles sont négociées entre les syndicats patronaux et les syndicats de salariés.

En Suisse, moins de 50 % des secteurs d’activité font l’objet d’une convention ou d'un contrat type de travail.

Pour consulter les textes des CCT, vous pouvez :

    • Consulter le calculateur de salaire conventionné, mis en place par le syndicat Unia.
    • Consultez le site de l'OCIRT (Office Cantonal de l’Inspection et des Relations du Travail).

 

  • Les secteurs non conventionnés

Dans de nombreux secteurs d’activité, il n’existe pas de convention collective. Toutefois, il est possible de calculer des fourchettes de salaire grâce à plusieurs sites Internet et ainsi d’avoir une idée des salaires pratiqués sur le sol suisse.

Vous pouvez ainsi consulter :

 

LES SYNDICATS SUISSES

En Suisse, les syndicats jouent un très grand rôle. Près de 25 % des salariés sont syndiqués. Chaque salarié est libre d’adhérer ou non à un syndicat.

Le Groupement transfrontalier européen encourage vivement les frontaliers à rejoindre un syndicat suisse. En effet, plus le nombre de salariés syndiqués est important et plus les syndicats ont de poids pour négocier de bonnes conditions de salaire et de travail en Suisse et les faire respecter.

Le Groupement transfrontalier européen travaille depuis plusieurs années avec le syndicat Unia. Il s’agit du plus grand syndicat du secteur privé en Suisse.

Le + du GTE :

Les membres du Groupement transfrontalier européen  bénéficient d’une réduction sur la cotisation Unia. De plus, le syndicat Unia est présent dans les locaux de la Maison transfrontalière européenne, chaque semaine, à Annemasse et à Saint-Genis-Pouilly. Si vous souhaitez faire vérifier vos conditions d’emploi et de salaire, si vous rencontrez un problème avec un employeur ou si vous souhaitez faire remplir le formulaire U1 (formulaire nécessaire pour l’inscription à Pôle emploi en France), contactez la Maison transfrontalière européenne, pour prendre rendez-vous.

L'intégralité de cet article

est réservé aux adhérents de notre association

Déjà adhérent ? Identifiez-vous

Ces articles peuvent vous intéresser

en partenariat avec

MMA
Banque Populaire Auvergne-Rhône-Alpes
Crédit Agricole
Rentes Genevoises
UNIA
E-Job
Crédit Mutuel
ICA Patrimoine