Chatbot

La Suisse adopte un déconfinement par étape

Vendredi 17 Avril 2020

La Suisse adopte un déconfinement par étape

Le 16 avril, le conseil fédéral a pris de nouvelles mesures pour assouplir les mesures de protection contre le covid-19 et la sortie du confinement par étape d’ici le début du mois de juin. L’assouplissement de ces mesures doit se faire uniformément dans toute la Suisse et de manière coordonnée avec les pays voisins.

Première étape : 27 avril 2020

Les restrictions dans le domaine des soins stationnaires seront assouplies et les hôpitaux pourront recommencer à effectuer toutes les interventions. Par ailleurs, les cabinets médicaux pourront reprendre les leurs.
Certains commerces comme les salons de coiffure ou de beauté, les magasins de bricolage, les jardineries, les pépinières et les fleuriste, pourront rouvrir le 27 avril. Les magasins d'alimentation qui proposent en plus des marchandises des biens de consommation courante pourront rouvrir toute leur surface de vente.

Deuxième étape : 11 mai

À partir du 11 mai, les écoles obligatoires, les autres magasins et les marchés pourront rouvrir. Le Conseil fédéral prendra sa décision à ce sujet le 29 avril.

Troisième étape : 8 juin 2020

A partir du 8 juin, ce sont les écoles professionnelles et du secondaire II ainsi que les hautes écoles qui devraient rouvrir, ainsi que les établissements de divertissement et de loisirs tels que musées, bibliothèques, jardins botaniques et zoos. Le Conseil Fédéral prévoit également d'assouplir l'interdiction de rassemblement. Il se prononcera sur les détails de cette étape le 27 mai prochain. Concernant les grandes manifestations, le Conseil fédéral décidera lors d'une de ses prochaines séances quand elles seront à nouveau autorisées.

Retrouvez l’intégralité du communiqué de la Confédération

Fermeture des bureaux de change

Parallèlement à ces mesures, et de manière assez officieuse, le Canton de Genève a fait fermer la plupart des bureaux de change, en s’appuyant sur des directives fédérales et l’avis de la Finma. La Finma a d’ailleurs transmis les mêmes indications au canton de Vaud.
La Coopérative Migros Change a ainsi fermé tous ces bureaux en Suisse Romande.

Pour Michel Charrat, président du Groupement transfrontalier européen, il s’agit là « d’une nouvelle contrainte pour les travailleurs qui subissent déjà d’énormes difficultés de passage aux douanes. Il est également à craindre une hausse du taux de change pratiqué

en partenariat avec

MMA
Banque Populaire Auvergne-Rhône-Alpes
Crédit Agricole
Rentes Genevoises
UNIA
E-Job
ICA Patrimoine
Haysen