Chatbot

Covid-19 : Couvre-feu pour les départements frontaliers

Vendredi 23 Octobre 2020

Covid-19 : Couvre-feu pour les départements frontaliers

Ce jeudi 22 octobre, une mesure d’élargissement des zones de couvre-feu a été annoncée par le premier ministre Jean Castex. Cette mesure vise à enrayer la propagation de l’épidémie de Covid-19 notamment pour les départements de l’Ain et de la Haute-Savoie. Voici les informations à savoir en tant que frontaliers.

Les chiffres du 19 octobre attestent bien de l’évolution rapide de la situation dans nos régions frontalières. En effet, le taux d’incidence, c’est-à-dire le nombre de tests positifs pour 100'000 habitants était de 390 pour la Savoie, 339 pour la Haute-Savoie, 274 dans le Jura ou encore 423 dans l’Ain. Le couvre-feu, de 21h à 6h du matin a donc été étendu à 38 nouveaux départements, et prendra effet dans la nuit de vendredi à samedi pour une durée de 6 semaines au moins. Ce qui signifie en pratique, qu’à partir de samedi 00h, vous devrez présenter un justificatif auprès des autorités si vous sortez de votre domicile sur cette plage horaire.
Les départements frontaliers à la Suisse concernés par cette mesure sont : l’Ain, la Haute-Savoie, le Jura et la Savoie. Les départements du Doubs, territoire de Belfort et Haut-Rhin ne sont pour le moment pas concernés.

Le cas particulier du travail

Si une question est bien sur toutes les lèvres, c’est bien de savoir quels documents et démarches entreprendre lorsque les horaires de travail débordent sur cette plage horaire de 21h à 6h. Deux cas sont à évoquer :

  • Si votre déplacement déborde sur le couvre-feu de manière occasionnelle ou exceptionnelle, vous pouvez vous munir de l’attestation de déplacement uniquement. Pour rappel, vous pouvez la télécharger ICI 
  • Si votre déplacement professionnel est habituel ou lorsque votre travail exige des déplacements ne pouvant être différés, c’est votre employeur qui doit vous fournir l’attestation suivante dûment remplie. Vous n’avez alors pas besoin de remplir l’attestation de déplacement dérogatoire en plus, et votre employeur définit la durée de validité de l’attestation, vous n’avez donc pas besoin de la renouveler chaque jour. Téléchargez l'attestation ici.
    Ou remplir le document directement en ligne.

Vous pouvez retrouvez toutes les attestations, en vous rendant sur le site internet du Gouvernement français.

 


Les différentes préfectures communiqueront dans la journée du vendredi 23 octobre, les détails de cette mise en place. En attendant, voici ce qu’il faut savoir.

Ce qui sera interdit à partir de samedi :

  • Être dehors entre 21h et 6h du matin, sans justificatif. Plusieurs cas peuvent amener à justifier votre déplacement. Vous devrez alors vous munir de cette attestation, à imprimer et remplir ou à conserver sur un téléphone. Cliquez ici retrouver l'attestation de déplacement dérogatoire. 
  • La pratique du sport individuel entre 21h et 6h.
  • Aller dans les bars : ceux-ci seront fermés dans les zones d’alerte maximale.
  • Organiser une fête dans une salle polyvalente ou salle des fêtes : les événements festifs ou familiaux sont proscrits.

En cas de non-respect des règles de déplacement, vous pourrez être assujettis d’une amende forfaitaire d’un montant de 135€ et de 200€ en cas de récidive dans les 15 jours qui suivent.

Ce qui est toujours permis :

  • Se rendre à la pharmacie : sur présentation de votre justificatif, les pharmacies de garde resteront accessibles.
  • Rendre visite à sa famille ou à des amis : en respectant les horaires de couvre-feu, les visites sont toujours autorisées.
  • Aller au cinéma, au restaurant, au théâtre : ceux-ci restent ouverts jusqu’à 21h.
  • Aller en vacances ou à l’hôtel
  • Sortir son animal de compagnie en cas de nécessité.
  • Faire venir un électricien ou serrurier en cas d’urgence.

en partenariat avec

MMA
Banque Populaire Auvergne-Rhône-Alpes
Crédit Agricole
Rentes Genevoises
UNIA
E-Job
ICA Patrimoine
Haysen