Chatbot

En Suisse, les femmes devront travailler jusqu'à 65 ans

Jeudi 12 Aout 2021

En Suisse, les femmes devront travailler jusqu'à 65 ans

Le 9 juin 2021, après une validation par le Conseil des Etats puis par le National, l’âge de la retraite des femmes en Suisse a été relevé à 65 ans.

En effet, la population vieillit, ce qui a pour conséquence que les recettes et les dépenses de l’assurance vieillesse sont en déséquilibre depuis 2014. Si aucune intervention n’avait été réalisée, les dépenses auraient dépassé les recettes et l’AVS aurait eu besoin de 26 milliards de francs pour garantir ses prestations.

Mise en application

La réforme de l’AVS se décomposera en quatre étapes par trois tranches de trois mois pendant quatre ans. La première étape démarrera un an après l’entrée en vigueur de la réforme, c’est-à-dire en 2023 en prenant en compte la suite du processus parlementaire et un éventuel référendum. La hausse progressive de l’âge de la retraite des femmes se ferait de 2024 à 2027.

Cette réforme est assortie de mesures de compensations et de flexibilisation des départs à la retraite, ainsi que d’un relèvement de la TVA.

Des mesures compensatoires ?

Plusieurs modèles compensatoires ont été discutés. La solution du Conseil fédéral coûterait 700 millions de francs. Le Conseil des Etats, l’a, quant à lui, allégé, en diminuant les coûts à 430 millions de francs. Le National, s’est rapproché du gouvernement en proposant un modèle dont le montant serait de 670 millions de francs.

Le projet devrait être plus généreux pour les femmes ayant des bas revenus. En effet, pour les six premières cohortes de femme, c’est-à-dire celles nées entre 1959 et 1964, la compensation irait de 50 CHF à 150 CHF par mois selon le salaire.

Le projet est actuellement à l’étude au Parlement.

 

Source : RTS, Office fédéral des assurances sociales

en partenariat avec

MMA
Banque Populaire Auvergne-Rhône-Alpes
Crédit Agricole
Rentes Genevoises
UNIA
E-Job
ICA Patrimoine
Haysen