Chatbot

Les professions soumises à l'obligation d'annonce en 2022

Jeudi 25 Novembre 2021

Les professions soumises à l'obligation d'annonce en 2022

A la suite d’une augmentation du chômage en Suisse, le Seco a décidé d’étendre à de nouvelles professions la préférence indigène light qui obligeant les entreprises suisses à annoncer les postes vacants auprès des Offices Régionaux de Placement (ORP).

Dès le 1er janvier 2022, de nouvelles professions seront soumises à l’obligation d’annonce. Cela concerne notamment, les postes de vendeurs, de graphistes et d’employés d’agence de voyages. De même, les professions déjà soumises à l’obligation d’annonce en 2021 le resteront en 2022.

Retrouvez-la liste des professions soumises à l’obligation d’annonce en 2022.

Qu’est ce que la préférence indigène light ?

Depuis le 1er juillet 2018, la Suisse applique la préférence indigène light. Cela implique que les employeurs suisses doivent annoncer leurs postes vacants à l’Office régional de placement (ORP). Les entreprises n'ont pas le droit de communiquer leurs annonces avant 5 jours ouvrés, le temps pour les ORP de proposer des candidats aux postes vacants.

Cette mesure ne concerne que les secteurs en tension dont le nombre de chômeurs est supérieur à 5%. Pourtant la liste présentée chaque année par le Seco ne cesse de surprendre car on y retrouve des secteurs d’activité qui ne sont pas en tension tel que l’horlogerie, idem pour le second œuvre du bâtiment, le personnel de vent...

Quid des travailleurs frontaliers ?

Lors de la mise en place de cette mesure d’obligation d’annonce, le Groupement avait demandé une clarification de la situation pour les travailleurs transfrontaliers auprès du Président de la confédération. Retrouvez le dossier complet : Préférence indigène light : pas de discrimination pour les frontaliers !

Ainsi, les travailleurs frontaliers ayant perdu leur emploi peuvent s’inscrire (le GTE le recommande fortement) auprès des Offices Régionaux de Placement dans le canton de leur dernier emploi. Dès lors, le travailleur frontalier parait dans les fichiers de demandeurs d’emploi et son profil devient accessible aux entreprises, sans distinction de son lieu de résidence. L'accès aux offres d’emploi des entreprises lui est ainsi assuré.

Cette démarche reste complémentaire à l’inscription auprès de Pôle emploi en France. En effet, votre indemnisation chômage est prise en charge par la France. Pour en savoir plus, cliquez ici.

Vous avez perdu votre emploi et vous avez des questions liées au chômage ? Contactez-nous

Vous souhaitez retrouver du travail en Suisse ? Remplissez ce formulaire afin d’être recontacté par nos conseillères emploi

en partenariat avec

MMA
Banque Populaire Auvergne-Rhône-Alpes
Crédit Agricole
Rentes Genevoises
UNIA
E-Job
ICA Patrimoine
Haysen