Chatbot

Arrêt de travail et licenciement d'un frontalier

Mercredi 01 Décembre 2021

Arrêt de travail et licenciement d'un frontalier

Question - Réponse du frontalier

Je suis en arrêt de travail et mon employeur me licencie. Puis-je continuer à percevoir mes indemnités journalières et de quelle manière suis-je assuré contre le risque maladie ?

Etant donné que vous êtes en arrêt de travail, votre employeur ne peut vous licencier qu’à l’issue de la période de protection indiquée dans la loi ou dans la convention collective de travail.

Dans la mesure où vous êtes toujours en incapacité totale de travail à la fin de votre contrat, les indemnités journalières, versées par l’assurance perte de gain à hauteur de 80% du dernier salaire perçu, se poursuivent selon les dispositions du contrat collectif souscrit par l’employeur.

Le maintien des prestations va ainsi varier selon le type de contrat, qui peut prévoir le paiement d’une prime mensuelle ou des restrictions concernant la poursuite du versement des IJ pour les assurés qui résident en dehors de Suisse. Vous devez donc vous rapprocher de l’assurance perte de gain afin de connaitre les modalités applicables.

Les indemnités journalières que vous percevez sont liées à votre statut de salarié. Vous maintenez donc ce statut jusqu’à épuisement des droits et vous devez impérativement conserver votre assurance maladie (LAMal ou CMU).

 

Guylaine Riondel-Besson
Service Etudes et Recherches Juridiques

en partenariat avec

MMA
Banque Populaire Auvergne-Rhône-Alpes
Crédit Agricole
Rentes Genevoises
UNIA
E-Job
ICA Patrimoine
Haysen