Chatbot

Création d'entreprise : bien choisir son accompagnement

Mardi 05 Avril 2022

Création d'entreprise : bien choisir son accompagnement

Se faire accompagner quand on crée son entreprise est vital. En effet, les études qui corrèlent les taux de réussite des créateurs et le fait d’avoir été accompagné ne manquent pas. Expert, mentor, coach…l’offre d’accompagnement à la création d’entreprise est multiple. Difficile parfois de s’y retrouver dans ce secteur en pleine mutation et faisant face à de nouveaux défis à relever. Petit guide à destination des porteurs de projet pour y voir plus clair.

Accompagnement à la création d’entreprise : état des lieux

- Une offre foisonnante et souvent floue

Dans le champ de la création d’entreprise, « l’accompagnement » regroupe aujourd’hui tellement de fonctions, de pratiques, de postures et d’approches qu’il devient très difficile pour les créateurs d’entreprise de s’y retrouver et de faire le choix de l’offre qui correspond le mieux à leurs attentes. En effet, le métier de l’accompagnement est si peu formalisé que l’on trouve presque autant de titres professionnels que d’accompagnateurs…et que de diplômes obtenus pour exercer ce métier d’accompagnateur d’ailleurs. Comment faire la distinction entre des « conseillers », des « chargés d’affaires », des « experts en création » ou des « professionnels de l’entrepreneuriat » ? Derrière le titre, les approches et les postures adoptées par les accompagnants sont encore elle aussi souvent floues. Selon les objectifs poursuivis, les techniques d’accompagnement ne seront pas les mêmes, tout comme les résultats obtenus.

- Du contenu et des formats d’accompagnement en pleine évolution

L’accompagnement à la création d’entreprise est une activité en mutation, tant sur le fond que sur la forme. Sur le fond, la recherche en entrepreneuriat a produit un nombre exponentiel d’articles et de connaissances depuis 20 ans, alimentant l’accompagnement de nouveaux outils et approches. De plus, la recherche sur l’accompagnement des créateurs en particulier a fait émerger la nécessité d’adopter une approche globale autour du porteur de projet lui-même, et non uniquement sur le projet en tant que tel. Sur la forme également, l’accompagnement à la création d’entreprise connait un changement, accéléré par la crise du Covid-19. Avec le développement des outils digitaux, les offres de formations à distance s’est multiplié. Le choix des outils et la bonne maitrise de leurs utilisations ne représentent que la partie émergée de l’iceberg que constituent les défis relatifs à ce nouveau format. De nouvelles questions se posent pour les créateurs, et notamment quand préférer l’accompagnement digital en fonction de ses objectifs.

 

Conseils pratiques aux porteurs de projets

En tant que créateur d’entreprise souhaitant se faire accompagner, vous vous trouvez donc aujourd’hui face à une situation compliquée : l’offre est foisonnante mais sa cartographie confuse, les accompagnants sont nombreux mais leurs approches et parcours sont hétéroclites, et le contenu et le format ad’hoc d’un accompagnement dépend de chaque situation et besoins.

Voici quelques conseils et questions à vous poser pour vous aider à faire le tri :

- Evaluer vos besoins :

Faîtes le point sur votre situation actuelle. Quels sont vos atouts et vos faiblesses en termes de compétences métier, de compétences en création et gestion d’entreprise, mais aussi de « soft skills » ? Cela vous permettra de définir une base de points à travailler et à discuter avec l’accompagnant que vous contacterez.

- Définissez clairement vos objectifs :

Demandez-vous précisément ce que vous attendez de votre accompagnement/formation. Souhaitez-vous une aide purement technique à la création (rédaction de business plan, choix du statut juridique, aide au financement), ou un accompagnement plus global qui vous permet de définir si la création est la meilleure forme pour faire aboutir votre projet et qui vous donne des clés plus générales sur comment exercer bien votre nouveau métier d’entrepreneur ?

- Définissez vos critères de choix :

Parmi eux, vous pouvez par exemple penser à la formation de l’accompagnant/formateur, à la clarté de l’offre, des objectifs et des méthodes pour les atteindre, à la forme de l’accompagnement (synchrones avec des sessions en direct ou asynchrones avec un accès à des vidéos de formation par exemple), au type d’accompagnement (unidirectionnel comme pour la formation ou englobant dans le cas du tutorat), etc.

Vous avez maintenant quelques pistes pour choisir l’accompagnement le plus adéquat selon votre situation. Faites le point sur vos besoins, vos attentes et vos critères de choix avant d’opter pour un accompagnement, et questionnez l’accompagnant pour vérifier que son offre vous convient.

Cet article est inspiré de mon observation et expérience terrain mais aussi de la lecture de nombreux travaux afférant à l’accompagnement entrepreneurial édités dans la revue scientifique Entreprendre et Innover.

 

Anne-Flore Adam, fondatrice de Propuls’Haut, la première formation en ligne complète, ludique et accessible au métier d’entrepreneur.

Après ses expériences comme comptable analytique et chargée d’études de marché dans des petites et très grandes entreprises, Anne-Flore Adam se tourne vers l’enseignement supérieur tout en passant un doctorat en entrepreneuriat. Diplôme en poche, elle développe son expertise pour son propre compte et s’engage auprès des créateurs d’entreprise. Grâce à son parcours d’entrepreneure, enseignante-chercheuse, et formatrice, Anne-Flore Adam fonde Propuls’Haut, pour rendre accessible à tout porteur de projet une formation au métier d’entrepreneur à la pointe pour qu’à leurs tours ils réalisent leurs rêves.
www.propulshaut.fr
Profil LinkedIn

 

en partenariat avec

MMA
Crédit Agricole
Rentes Genevoises
UNIA
Caisse d'Epargne
Banque Populaire Auvergne-Rhône-Alpes
Haysen
ICA Patrimoine
E-Job