Chatbot

Prime LAMal : pourquoi sont-elles si basses pour les frontaliers ?

Jeudi 09 Juin 2022

Prime LAMal : pourquoi sont-elles si basses pour les frontaliers ?

Après la suppression des assurances privées françaises, les frontaliers franco-suisses ont 3 mois pour choisir entre le système d’assurance-maladie français, la CMU ou le système d’assurance suisse la LAMal dont les tarifs 2022 n’ont jamais été aussi bas. Pourquoi ?

Vous avez dû remarquer, en 2022, les primes LAMal et notamment les primes chez Helsana, le leader des assurances à destination des frontaliers franco-suisses, n’ont jamais été aussi basses. Une différence constatée et quelque peu contestée par certains résidents suisses qui ne comprennent pas.

Un journaliste de lemanbleu a enquêté pour éclaircir ces points.

Pourquoi est-ce si peu cher ?

La raison principale et la plus importante est que les formules LAMal frontalières ne sont pas les mêmes que les assurances maladie à destination des résidents suisses, ni français. Dans le cadre de l’accord du libre-échange des personnes, les cotisations sociales sont réparties uniquement entre les résidents d’un même pays. Par exemple en France, les cotisations sociales sont réparties entre frontaliers et il n’y a pas d’échanges avec les cotisations suisses.

Un système encadré par la loi

Contrairement aux caisses pour les résidents suisses, les LAMal frontalières ne sont pas soumises à un fonds de solidarité. Par exemple, lorsqu’une assurance suisse possède des profils jeunes, l’assurance doit reverser une part de ses cotisations pour soutenir une autre assurance qui compte des profils plus âgés.
A contrario, les cotisations frontalières ne sont pas soumises à un fonds de solidarité entre les caisses, ce qui favorise la concurrence entre elles. En effet, les écarts entre les LAMal pour les résidents suisses sont faibles, au rayon des LAMal frontalières, ce sont les montagnes russes en termes de tarif.

Un frontalier sur cinq

Selon la CPAM de la Haute-Savoie, près de 20% des frontaliers sont affiliés à la LAMal. Un chiffre confirmé du côté genevois. « Les français préfèrent rester à la sécurité sociale ».

Source : lemanbleu

Vous devez effectuer votre droit d’option mais vous ne savez pas lequel choisir entre la CMU et la LAMal ?

Nous vous proposons :

pour vous aider à choisir la meilleure option en fonction de votre situation personnelle et géographique.

Pour cela, contactez-nous dès maintenant

en partenariat avec

MMA
Banque Populaire Auvergne-Rhône-Alpes
Crédit Agricole
Rentes Genevoises
UNIA
E-Job
ICA Patrimoine
Haysen
Caisse d'Epargne