Chatbot

Le mot du président

Retrouvez cinq fois par an « Le mot du président », édito rédigé par Michel Charrat, président du Groupement transfrontalier européen, et publié dans le Frontalier Magazine.

 


Septembre 2018

Préférence et égalité de traitement : le grand écart !

Suite à nos courriers auprès de la Commission européenne et auprès du Conseil fédéral durant l’été, nous avons reçu l’assurance que les frontaliers chômeurs bénéficient des mêmes droits que les chômeurs suisses résidents ! L’égalité de traitement est garantie par le droit fédéral !

Il est précisé : « Les mesures entrées en vigueur le 1er juillet 2018 ne remettent pas en cause l’accès au marché du travail des demandeurs d’emploi frontaliers qui conservent sans nul doute le droit de s’annoncer auprès des offices régionaux de placement cantonaux s’ils ont perdu un emploi en Suisse ». La Suisse garantit l’inscription des chômeurs frontaliers sur les fichiers de demandeurs d’emplois cantonaux et l’accessibilité aux entreprises sans distinction du lieu de résidence ; l’accès aux offres d’emploi leur est assuré ! « Les services cantonaux de l’emploi et leurs conseillers sont des spécialistes du placement public et soutiennent tout demandeur d’emploi dans leurs démarches de réinsertion ! » 

Comme toujours il y a le droit et la pratique sur le terrain ! Il nous appartient de faire triompher le droit et nous sommes prêts à vous accompagner dans vos démarches et à relever auprès des autorités toute entrave à ce droit !

Il est désormais impératif que lorsque vous recevez votre lettre de licenciement, vous vous inscriviez auprès du service cantonal de l’emploi (ORP). Vous devez être les acteurs de votre droit et seule votre démarche permettra la mise en place d’une égalité de traitement entre chômeurs résidents et chômeurs frontaliers ! Le Groupement est là pour vous soutenir. 

Quant au canton de Genève, il ne peut se soustraire, au travers de la préférence cantonale, aux engagements pris sur le plan international par le gouvernement suisse ainsi qu’aux lois fédérales en vigueur !

Toutefois, les négociations entre le Gouvernement fédéral et les partenaires sociaux sur les mesures d’accompagnement sont au point mort car les syndicats veulent des mesures efficaces capables de lutter contre tout dumping salarial. Vos futurs salaires en dépendent et nous devons assurer  une position de solidarité sans équivoque avec les résidents. Ces mesures constituent une protection nécessaire du marché de l’emploi.

La rentrée est là et de nombreux autres dossiers nous mobilisent, fiscalité suisse et française, assurances, etc … Courant octobre, notre permanence de Rixheim dans le Haut-Rhin va ouvrir dans des locaux neufs et permettre à notre équipe de bénévoles, dirigée par notre collègue, Jean Marc Koenig, de donner un point d’information à nos adhérents haut-rhinois. Merci à la mairie de Rixheim pour son soutien actif.

Je lance aussi un appel à tous ceux et celles qui disposent d’un peu de temps, pour participer activement à la marche en avant de notre association et à rejoindre notre équipe de bénévoles, je suis prêt à les recevoir.

Michel CHARRAT
Président

en partenariat avec

MMA
Banque Populaire Auvergne-Rhône-Alpes
Crédit Agricole
Rentes Genevoises
UNIA
E-Job
Crédit Mutuel
ICA Patrimoine