Réussir son intégration en Suisse

Vous y êtes enfin ! Après avoir passé l'étape de l'entretien d'embauche en Suisse votre postulation a été retenue. C'est le moment d'intégrer une nouvelle équipe et/ou une nouvelle entreprise dans un nouveau pays.

N'oubliez pas que vous êtes un travailleur étranger, vous avez beaucoup à apprendre aussi bien sur le plan professionnel que sur celui de la culture Suisse. Apprenez à utiliser le vocabulaire Suisse, par exemple : postulation = candidature, 70 se prononce septante, 90 se prononce nonante, 80 se prononce huitante et se limite à certains cantons suisses (en particulier le canton de Vaud, mais aussi Fribourg et le Valais…)

Voici quelques conseils afin d'appréhender sereinement ce nouveau départ.

 

FAIRE BONNE IMPRESSION

La période d'intégration est toujours une période décisive pour se construire une image positive sur le long terme. Pour cela, l'idéal est d’adopter un comportement discret et agréable et d’avoir une attitude humble.

 

OBSERVER

Les premiers jours, il faut essentiellement observer et écouter. S'imprégner de l'ambiance et de la culture d’entreprise va rendre plus facile votre intégration. C'est une étape indispensable pour comprendre le fonctionnement de l'entreprise. Dans chaque entreprise, il y a des codes qui ne sont pas forcément explicites.

 

PAS DE COMPARAISON AVEC LE PASSÉ

Les "moi avant, ça se passait comme ça" sont rarement entendus d'une oreille positive dans les premiers jours… Voire dans les premiers mois. Il ne faut pas comparer sans cesse votre nouvelle entreprise avec la précédente. Évitez à tout prix de faire des comparaisons avec la France. Vous avez une expérience certes, mais en France ! 

Aussi est-il vain de penser que seule votre façon de faire est la bonne. Vouloir s'imposer est une forme de rigidité, de résistance à l'intégration. Sachez que si les méthodes de travail sont ainsi faites, c'est qu'il y a un sens et une cohérence pour le bon fonctionnement de l’entreprise.

 

TISSER DES LIENS AVEC SES COLLÈGUES DE TRAVAIL

La première étape consiste à savoir qui est qui, et quelle est la fonction de cette personne dans l'entreprise.

Mais il faut aussi que vos collègues apprennent à vous apprécier. Les pauses café et les déjeuners sont les meilleurs moyens afin de favoriser les échanges et se découvrir des affinités. Attention toutefois à conserver une certaine retenue.

 

PONCTUALITÉ ET RIGUEUR

La montre Suisse n'est pas qu'un mythe historique : la ponctualité est une valeur essentielle du rapport au temps des Helvètes.

Tout le monde se doit d’être à l'heure, il est presque impossible de prendre du retard. Considérant cette rigueur, ne soyez pas étonné qu'on vous appelle pour vous annoncer un retard de 3 minutes !

 

RESPECT

Il est très mal vu de critiquer publiquement ses collègues, sa hiérarchie, ses conditions de travail. La notion de hiérarchie est très importante dans les entreprises Suisses.

La Suisse est le pays du consensus. Lorsqu'il y a désaccord, les personnes se réunissent autour d’une table et cherchent une solution gagnant - gagnant.

Ces articles peuvent vous intéresser

en partenariat avec

MMA
Banque Populaire Auvergne-Rhône-Alpes
Crédit Agricole
Rentes Genevoises
UNIA
E-Job
Crédit Mutuel
ICA Patrimoine