Chatbot

Les transports dans le Léman

Les communes frontalières de Haute-Savoie et du Pays de Gex sont fortement peuplées de pendulaires qui rejoignent la Suisse quotidiennement. Selon le pôle métropolitain du Genevois français, 42% des déplacements quotidiens domicile-travail se font vers la Suisse, dont seulement 6% avec les transports en commun.

Plusieurs projets de transports transfrontaliers sont en cours de réalisation : Léman Express, pistes cyclables, tramways, etc. Mais plusieurs communes sont isolées et la voiture reste indispensable.

Pour ce qui est de la mobilité entre communes, toutes les régions proposent des bus à la demande, ce qui facilite l'accès entre les communes mais l'offre est insuffisante et ne permet pas de rejoindre les autres communautés de communes ou agglomérations.

 

SOMMAIRE :

➔ Transports en commun

➔ Genevois
➔ Annemasse Agglo
➔ Arve et Salève
➔ Pays Rochois
➔ Faucigny-Glières
➔ Chablais
➔ Pays de Gex
➔ Sites internet à consulter

➔ Transports individuels

 

 


LES TRANSPORTS EN COMMUN

 

COMMUNAUTÉ DE COMMUNES DU GENEVOIS

Le bassin genevois est relativement bien desservi par les bus genevois (TPG) et Lisha (Conseil départemental 74)

  • Ligne TPG D : Saint-Julien à Genève. Fréquence 5 à 20 mn
  • Ligne TPG N : Valleiry à Saint-Julien. Fréquence 35 à 75 mn
  • Ligne TPG M : Collonges à Beaumont en passant par Saint-Julien. Fréquence 35 à 70 mn jusqu'à 19h
  • Ligne TPG 62 : Collonges à Bachet (GE). Fréquence 45mn jusqu'à 18h50
  • Ligne TPG 63 : Viry à Confignon (GE). Fréquence 15 à 30mn jusqu'à 19h
  • Ligne Lisha 11 : Saint-Julien à Annemasse via Archamps. Fréquence 3 par jour de 7h45 à 16h25
  • Ligne Lisha 13 : Frangy à Saint-Julien. Fréquence 2 aller-retour par jour espacés de 20 mn
  • Ligne Transalis T72 : Annecy-Genève en passant par Beaumont. Fréquence 50mn à 3h25 arrêt Saint-Julien.

Saint-Julien et Valleiry sont également reliés à Bellegarde, Bonneville, La Roche sur Foron et Annemasse par le train. Fréquence 1 à 4h.

En plus des lignes de bus régulières, un service de transport à la demande "Proxigem" est disponible et dessert les 17 communes du canton. Des pistes cyclables sont en cours de réalisation à l'intérieur des communes et vers Genève.

 

ANNEMASSE AGGLO

L’agglomération d’Annemasse bénéficie d’un réseau de bus, de trains et prochainement de trams qui permet de mailler tout le territoire.

  • Ligne TPG 61 : gare Cornavin à Chablais Parc+ RENFORT Moillesulaz à Chablais Parc en passant par Annemasse. Fréquence 8-15 mn
  • Ligne TPG 12 : Palettes (GE) à Moillesulaz. Fréquence 6-10 mn
  • Ligne TAC T2 : Jean Monnet à Altéa en passant par place des marchés. Fréquence 15-20 mn
  • Ligne TAC 3 : Gaillard à Jean Monnet en passant par Jean-Jaurès et place des marchés. Fréquence 20 mn
  • Ligne TAC 4 : Ville-la-Grand à Bonne en passant par Vétraz-Monthoux. Fréquence 12-50mn
  • Ligne TAC 5 : Pas-de-L'échelle à hôpital Findrol en passant par place des marchés. Fréquence 30mn
  • Ligne TAC 6 : Gaillard à Près des Plans en passant par place des marchés. Fréquence 20-45mn
  • Ligne TAC 7 : Jean-Monnet à Machilly gare. Fréquence 20-50mn

Il existe également des vus à la demande Proxi'TAC qui dessert les zones non couvertes par les lignes ci-dessus: Bonne, Cranves-Sales, Etrembières, Juvigny, Lucinges et Saint-Cergues.

Des TER relient Annemasse à Saint-Gervais-les-Bains, Evian, la Roche sur Foron, Bellegarde, Genève. Fréquence 1 à 2h.

Le projet Léman express reliera à partir du 15 décembre 2019 Coppet (VD) à Annecy, Evian et Saint-Gervais en passant par Annemasse, avec un temps de parcours de 22 mn entre Cornavin et Annemasse. Fréquence : 10mn.

Une voie verte traverse Annemasse Agglo sur 12 km depuis la frontière Suisse jusqu'à Bonne et permet les déplacements à vélo.

 

COMMUNAUTÉ DE COMMUNES ARVE ET SALEVE 

  • Ligne Transalis T73 : Annecy-Genève qui traverse la communauté de communes par Pers-Jussy, Reignier-Esery et Monnetier à raison de 6 bus par jour concentrés autour de 7h, 13h et 18h.
  • Ligne C : Pers-Jussy vers CHAL (centre hospitalier) entre 6h et 19h env. Fréquence: entre 1h et 2h. Des correspondances partent ensuite vers Genève.

 

COMMUNAUTÉ DE COMMUNES DU PAYS ROCHOIS

  • Ligne Transalis T73 : Annecy-Genève qui passe par La Roche sur Foron
  • Ligne Proxim'iTi B : La Roche sur Foron vers CHAL entre 6h et 19h env. Fréquence: entre 1h et 2h
  • Cars ou trains TER qui passent par la Roche sur Foron et Saint-Pierre en Faucigny de et vers Annecy, Annemasse Genève Chambéry Saint Gervais les Bains (station) fréquence 1h Annecy 2h Genève.

La communauté de communes a instauré un service de bus à la demande qui part du domicile pour desservir les centres d'intérêt des communes.

 

COMMUNAUTÉ DE COMMUNES FAUCIGNY-GLIERES

  • Ligne Proxim'iTi C : Bonneville vers CHAL entre 6h et 19h env. Fréquence: entre 1h et 2h.
  • Ligne Lisha 101 : relie Annemasse à Cluse en passant par Bonneville. 1 aller-retour par jour
  • Ligne Transalis T74 : relie Chamonix à Genève via Bonneville. Fréquence: 3 par jour
  • Gare de Bonneville, trains et cars TER vers Annecy, Annemasse, Bellegarde, Chambéry et Saint-Gervais-les-Bains. Fréquence: 1h pour Bellegarde, 2h pour Annecy.

La communauté de communes a instauré un service de bus à la demande Proxim'iTi qui dessert les zones des communautés de communes Arve et Salève, Pays Rochois et Faucigny Glières non desservies par les lignes LIHSA. Circulation de 9h à 16h45 hors jours fériés.

 

Les lacunes :

Plusieurs communes frontalières, y compris d'Annemasse Agglo ou du Genevois sont très peu desservies par les transports publics. La plupart des communautés de communes possèdent un système de minibus à la demande mais ils ne relient que les communes de la communauté. Arve et Salève, Pays Rochois et Faucigny-Glières sont traversées par des bus à faible fréquence.

Pour ceux qui désirent emprunter les transports publics, il n'existe que deux points de convergence pour relier la région à Genève et au Pays de Gex : Annemasse et Saint-Julien. C’est une source d'embouteillage non seulement à l'intérieur de ces deux villes mais également aux postes frontières.
Annemasse et Saint-Julien seront à terme - si elles ne le sont pas déjà- des villes engorgées qui souffrent d'embouteillages ou de passages permanents, avec les conséquences que cela peut avoir sur l'environnement et la qualité de vie des habitants.

 

Quelques solutions :

Il faut diversifier et multiplier les points de convergence autour de la frontière suisse avec aménagement d'arrêts pour des bus d'une fréquence de 5 à 15 mn vers Genève.
Ces points de convergence doivent être facilement accessibles par un réseau de transports publics inter-communauté de commune. Pour cela, la région doit prendre en charge les bus à la demande pour permettre une plus grande mobilité entre les communautés de communes.

Il faut absolument prévoir des parking relais P+R (voitures et vélos) aux abords d'Annemasse, Saint-Julien et La Roche sur Foron avec navettes qui déposent les voyageurs aux stations de train.

Il faudrait également augmenter le nombre de bus à la demande pour rejoindre plus facilement le réseau du Léman Express.

Les pistes cyclables entre les communes doivent continuer à être développées pour permettre de fluidifier le trafic et rejoindre plus facilement la frontière suisse. Des réseaux de vélos électriques en location doivent également être développés car ils permettent une plus grande flexibilité.

 

LE CHABLAIS

Le Chablais, s'il bénéficie d’une voie d’accès par le Léman, est très enclavé entre lac et montagne. Des projets de route 2 x 2 voie ont des difficultés à aboutir jusqu’au bout du lac, en raison du coût et de nombreuses oppositions.

L’offre de transports en commun est malheureusement elle aussi très peu développée entre les communes. Le projet du Léman Express viendra cependant augmenter le cadencement entre Evian-Thonon-Genève et réduire le temps de transports, et par voie de conséquence devrait, nous l’espérons, désengorger le trafic routier.

Des projets de navi-bus sur le lac devraient également être développés afin de faciliter le trafic des pendulaires entre Thonon-Evian-Yvoire et Lausanne-Genève.

Les transports lacustres :

Info pratique : La sous-commission lacustre du Groupement transfrontalier européen (SCTL) a mis en place un site internet pour vous informer des actualités liées aux transports sur le lac Léman. Consultez le régulièrement !

Les bus et trains :

  • Bus Transalis T71 : ligne entre Evian-Thonon-Genève
  • Bus SAT 141 : ligne entre Evian et Annemasse
  • Bus SAT 151 : ligne entre Thonon-Annemasse
  • SNCF (futur Leman Express) : Trains Evian-Thonon-Genève

 

LE PAYS DE GEX

Se déplacer au sein du Pays de Gex reste un défi au quotidien, avec un nombre impressionnant de voitures qui embouteillent tous les jours une infrastructure qui a eu de la peine à s'adapter à la croissance fulgurante de ces dernières décennies. L'absence d'un réseau de transports publics fiable et régulier constitue un obstacle de plus au développement de la région, car les habitants ont souvent de la peine à se déplacer d'une commune à l'autre, sans compter les déplacements de zones plus éloignées comme Bellegarde, Archamps ou Ambilly.

Voici un état des lieux des transports en commun existants :

  • TPG ligne 14 : Tram CERN-Genève-Bernex
  • TPG Ligne 64 : Bus Ferney-Mairie – Meyrin-Gravière. Fréquence entre 1 h et 30 mn
  • TPG ligne F : Bus Gex-Ferney-Voltaire-Genève
  • TPG Ligne 66 : Thoiry-Centre commercial – Aéroport. Fréquence entre 20 et 30 mn
  • TPG Ligne 68 : Thoiry-Centre commercial – CERN. Fréquence entre 15 et 20 mn
  • TPG Ligne F : Gex-L’Aiglette – Gare Cornavin. Fréquence entre 10 et 15 mn
  • TPG Ligne U : Sauverny - Collex-Bossy. Fréquence 30 à 40 mn
  • TPN Ligne 814 : Gex-Poste à la gare de Coppet en passant par Divonne-les-Bains. Fréquence 1h
  • Ligne 33 : Divonne-les-Bains – Bellegarde-sur-Valserine. Fréquence 1h30
  • Trains SNCF : Bellegarde-La Plaine-Satigny-Genève

 

Les lacunes :

La politique des transports de ces dernières années s'est concentrée sur les trajets vers et en provenance de Genève, avec une offre plutôt limitée et desservant Ferney-Voltaire et Saint-Genis-Pouilly. Vaud reste quant à lui peu relié alors que le nombre de frontaliers du canton de Vaud a nettement augmenté ces dernières années. De plus, les bus pour Genève empruntent les mêmes voies que les voitures et contribuent à les engorger pendant les heures de pointe. Les parkings relais aux frontières sont eux, purement et simplement inexistants !

La mobilité douce, fer de lance des politiques de transport de par le monde de ces dernières années, reste timidement présente dans le Pays de Gex. Hormis quelques communes comme Prévessin-Moëns qui ont développé plusieurs pistes cyclables continues, le Pays de Gex est représenté par un ensemble de bouts de pistes parsemées ça et là ou, pire, par des chemins tracés au milieu des bois qui prennent vite l'aspect de coupe-gorge à la tombée de la nuit. Traverser l'agglomération à vélo tient du parcours du combattant.

 

Quelques solutions :

Et pourtant, des solutions existent ! Plusieurs villes en France commencent à adopter les bus électriques avec des noms évocateurs comme B.E. Green ou Bluebus, et le choix ne manque pas. Dans le Pays de Gex, il suffirait de 10 bus électriques d'une capacité de 20 places pour relier les principaux centres d'intérêt à savoir :

  • installations sportives, collèges et maisons de jeunes, arrêts de bus, pôles commerciaux, sans oublier l'aéroport de Genève-Cointrin.

Bus d'une fréquence de 15 mn :

  • Divonne-les-Bains à Ferney-Voltaire, en passant par Grilly, Sauverny, Versonnex et Ornex
  • Divonne-les-Bains à Saint-Genis-Pouilly en passant par Gex, Echenevex et Crozet
  • Sauverny à Crozet en passant par Grilly, Vesancy, Cessy et Echenevex
  • Ornex-Thoiry en passant par Segny, Chevry et Saint-Genis-Pouilly

Bus d'une fréquence de 30 mn :

  • Saint-Genis-Pouilly à Collonges en passant par Sergy, Thoiry, Saint-Jean de Gonville, Péron et Farges

Le prix des abonnements doit être modéré et tenir compte du quotient familial. Les quartiers peu desservis ou les trajets nocturnes peuvent être complétés par un système de VTC ou taxis subventionnés qui opèrent à la demande et facturent des prix modérés moyennant présentation de l'abonnement aux transports publics.

Pour relier le Pays de Gex au réseau ferroviaire, il est à déplorer que la ligne de train Divonne-Bellegarde, qui venait même de Nyon, ait été supprimée. Elle pourrait être restaurée pour permettre de relier le Pays de Gex à la Haute-Savoie via Bellegarde, et présenter ainsi une alternative aux chefs d'entreprise qui désirent rendre visite à leur clients ou fournisseurs à Archamps ou Ville-la-Grand, aux jeunes sportifs qui doivent se rendre à leurs matchs ou, plus casse-tête, aux bacheliers qui doivent passer leurs épreuves de langues et options à Bellegarde, Lyon, Bourg-en-Bresse ou encore Oyonnax !

Afin d'encourager les Gessiens à posséder moins de voitures, un système de voitures en libre-service commun avec la Haute-Savoie peut compléter l'offre en transports publics.

L'offre à partir de- et vers le canton de Vaud doit être étoffée et proposer des prolongements de lignes vaudoises existantes comme Nyon-Crassier qui peut être prolongé jusqu'à Divonne-les-Bains.

Des parking relais P+R sont nécessaires aux frontières, car le prix de l'abonnement annuel des TPG ou TPN passe du simple au double lorsqu'il s'agit de franchir la frontière française! Ainsi des parkings avec stationnement de voitures, vélos et motos peuvent être aménagés à Ferney-Voltaire, Saint-Genis-Pouilly, Prévessin-Moëns, Divonne-les-Bains, Sauverny et Saint-Jean de Gonville. Ces P+R doivent être assortis de navettes qui permettent de rejoindre les principaux arrêts de bus suisses.

La mobilité douce enfin: elle être incontournable dans les politiques d'aménagements du territoire. Une piste cyclable, partagée par endroits avec les piétons devrait relier tout le Pays de Gex. Un réseau gessien de "vélibs électriques" peut être créé avec antivols et systèmes de recharge solaire. Des stations judicieusement placées aux abords des collèges, lycées, technoparcs ainsi que des arrêts de transports publics pourraient encourager les Gessiens à circuler à vélo. 

 

SITES INTERNET A CONSULTER

 

 


LES TRANSPORTS INDIVIDUELS


Votre lieu de résidence n'est pas desservi par des transports en commun frontaliers ou vous préférez vous déplacer pas vos propres moyens ? Nous avons répertorié pour vous les autoroutes à emprunter pour vous rendre en Suisse, les pistes cyclables disponibles, les parkings relais en France et en Suisse, ainsi que les sites internet de co-voiturage frontalier.

 

AUTOROUTES

  • Chamonix-Cluses-Annemasse-Genève et Bellegarde-Genève : ATMB
  • Annecy-Genève : LIANE


Il y a deux postes de douane sur l'autoroute : la douane de Vallard et la douane de Bardonnex.


PARKINGS RELAIS EN FRANCE

 

PARKINGS RELAIS EN SUISSE ET PAYS DE GEX

A Genève et Lausanne, ils sont matérialisés par le sigle "P+R", des abonnements combinés parking P+R et transports urbains existent et sont relativement bon marché (entre 110 et 150 CHF/mois). Ils sont situés à proximité de lignes de bus ou de tram performantes (fréquence de passage élevée).
Renseignements pour :


D'autres parkings sont proposés dans certaines gares suisses par les CFF.

 

CO-VOITURAGE

Ces sites vous offrent de nombreuses propositions de co-voiturage entre la France et la Suisse. Ils fournissent des solutions à toutes les personnes désirant partager un véhicule pour se rendre sur leur lieu de travail.

Le Groupement transfrontalier vous recommande vivement cette pratique.

en partenariat avec

MMA
Banque Populaire Auvergne-Rhône-Alpes
Crédit Agricole
Rentes Genevoises
UNIA
E-Job
ICA Patrimoine