Chatbot

Dernière étape du déconfinement en Suisse

Jeudi 28 Mai 2020

Dernière étape du déconfinement en Suisse

Suite à une évolution favorable de la propagation du Covid-19, le Conseil fédéral a annoncé ce mercredi 27 mai, lors d'une conférence de presse, ce qui paraient pour le moment être, les dernières mesures d’assouplissement à partir du 8 Juin. Les Suisses pourront à nouveau se ressembler lors de manifestation, il y aura un assouplissement des restrictions d’entrée en Suisse….

Assouplissement des mesures d’entrée en Suisse

Le 8 juin prochain, la Suisse débutera la deuxième étape de ses mesures en matière de migration. Cette étape a été définie en concertation avec les cantons, les partenaires sociaux ainsi que les pays voisins tels que la France.

  • Les cantons pourront à nouveau traiter les demandes d'autorisation de séjour et frontalière déposées par des travailleurs domiciliés dans les Etats membres de l'UE ou de l'AELE. Il en va de même pour les annonces de prise d'emploi pour les missions de courte durée auprès d'un employeur Suisse et pour les prestations transfrontalières d'une durée n'excédant pas 90 jours par an.

  • Le regroupement familial (et non les visites) d'un titulaire d'une autorisation d'établissement, de séjour ou de courte durée ou de la famille d'une personne admise à titre provisoire, sera de nouveau possible aux conditions usuelles.

  • Les écoliers et les étudiants pourront de nouveau entrer en Suisse indépendamment de leur nationalité afin de pouvoir poursuivre ou terminer leurs études ou leurs formations. Cet assouplissement ne concerne pas les formations de moins de 90 jours.

  • La canalisation des vols de voyageurs en provenance de l'étranger vers les aéroports de Zurich, Genève et de Bâle sera levée.

Retrouvez tout le contenu dans le communiqué de presse.

Assouplissement des mesures dans la vie quotidienne

La Suisse entamera à partir du 8 juin, la 3ème étape de son déconfinement progressif. Ces dernières semaines, les indicateurs épidémiologiques sont stables, le Conseil fédéral a annoncé les nouvelles mesures d'assouplissement contre la propagation du virus.

  • Le Conseil fédéral a levé l'interdiction de rassemblement dans l'espace public de 5 à 30 personnes. Cet assouplissement prendra effet dès le samedi 30 mai.

  • Dès le 6 juin, les manifestations privées et publiques jusqu'à 300 personnes seront de nouveau autorisées. Ici, la Confédération parle de réunion de famille, des salons, des concerts, des représentation théâtrales ou encore des séances de cinéma. Cela concerne aussi les rassemblements politiques et de la société civile.

  • De même, les manifestations sportives avec la présence des spectateurs seront possibles. En revanche, les sports de contacts, comme la boxe, le judo, la lutte ou encore la danse de salon, seront encore interdit jusqu'au 6 juillet.

  • Les camps de vacances pour la jeunesse sera de nouveau possible. A partir du 6 juin, il sera possible d'organiser des offres de ce type moyennant l'application de plan de protection. Les camps seront limités à 300 personnes.

  • Les remontées mécaniques, les campings, les zoos et les piscines pourront ouvrir. Tous les établissements de divertissement pourront à nouveau accueillir du public. En revanche, les règles d'hygiène dans les transports publics devront être appliquées dans les remontées mécaniques.

  • Les restaurants pourront accueillir de plus grands groupes sans toutefois dépasser 300 personnes par soir. La limitation des groupes de 4 personnes sera donc levée à compter du 6 juin. Les activités tels que le billard, et autres animations musicales seront autorisés

  • L'enseignement en présentiel est de nouveau possible dans les écoles du secondaire, les écoles professionnelles et les hautes écoles. Toutefois, il appartient aux cantons ou aux établissements scolaires de fixer les modalités de l'enseignement en présentiel. Ce dernier doit rester flexible en continuant à exploiter l'enseignement à distance.

  • Le télétravail reste fortement recommandé par le Conseil fédéral, dans la mesure du possible afin d'éviter de surcharger les transports publics aux heures de pointe. Les personnes vulnérables sont aussi invitées à rester chez elles. Si la présence de l'employé est indispensable, il incombe à l'employeur de le protéger en respectant les mesures appropriées.

  • Compte tenu de l'évolution de la propagation du Covid-19, le Conseil fédéral a annoncé de ne plus considérer la situation comme extraordinaire à compter du 19 juin.

Retrouvez tous les détails dans le communiqué de presse.

en partenariat avec

MMA
Banque Populaire Auvergne-Rhône-Alpes
Crédit Agricole
Rentes Genevoises
UNIA
E-Job
ICA Patrimoine
Haysen