Chatbot

La présidence tournante en Suisse

Savez-vous comment fonctionne le Gouvernement suisse ? Si vous êtes de nationalité suisse et résidant en France, il est peu probable que vous ayez besoin de nos explications. En revanche, les nouveaux frontaliers ou les personnes d’origine française ou étrangère habitués au système politique de leur pays peuvent se trouver totalement perdus face aux nombreuses subtilités du Gouvernement suisse.

 

Reprenons depuis le début !

La Suisse est une confédération, depuis 1848, elle fédère 26 cantons. Le terme de confédération est resté, en revanche il n’est plus tout à fait exact au sens politique, car ces cantons ne sont pas totalement indépendants.

Chaque canton est cependant souverain de sa constitution, ce qui explique les différences de lois entre certains cantons. La Suisse n’a pas de capitale au sens usuel du terme, bien que Berne soit tout de même considérée comme capitale et ville fédérale.

Trois niveaux de gouvernance

La Suisse s’organise donc sur trois niveaux politiques. Le pouvoir se répartit donc entre la Confédération, les 26 cantons, puis les 2250 communes.

Il existe 15 partis politiques au sein de l’Assemblée fédérale.

Le Conseil fédéral est composé de 7 membres élus par le Parlement, appelés conseillers fédéraux. Les sièges sont répartis comme suit : 2 pour le parti PLR, 2 pour l’UDC, 2 pour les PS et 1 siège pour le PDC. Aujourd’hui, ces membres sont : Alain Berset, Ueli Maurer, Simonetta Sommaruga, Ignazio Cassis, Viola Amherd, Karin Keller-Sutter et Guy Parmelin, actuellement Président de la confédération.

La présidence fédérale est tournante, et chaque année, le rôle de président est attribué à un autre membre du Conseil fédéral. Selon le principe de collégialité, les décisions prises par la confédération le sont par consensus de préférence.

Les cantons

Chaque canton possède une constitution, un parlement et un gouvernement qui lui est propre.

La Suisse est qualifiée de démocratie semi-directe. En clair, le peuple peut agir sur les décisions fédérales de deux manières. Soit lors d’un référendum pour agir sur une loi votée par l’Assemblée fédérale, soit par initiative populaire, procédure permettant à une partie du corps électoral d’adopter, réviser ou abroger une disposition constitutionnelle.

Le peuple suisse vote pour élire les représentants du Parlement : le Conseil des états et le Conseil national. Les habitants de chaque canton élisent également le gouvernement cantonal ou Conseil d’Etat. Les membres élus sont alors appelés conseillers d’Etat ou ministres. La présidence du Conseil d’Etat est tournante dans une grande majorité de cantons, sauf dans les cantons de Vaud et Bâle Ville, dans lesquels le président est élu pour la durée de la législature, soit 4 ou 5 ans. En fonction des cantons, ce sont 5 à 7 sièges qui sont à pourvoir.

 

Pour tout comprendre de la Confédération suisse, vous pouvez télécharger et feuilleter la brochure “la Confédération en bref”.

en partenariat avec

MMA
Banque Populaire Auvergne-Rhône-Alpes
Crédit Agricole
Rentes Genevoises
UNIA
E-Job
ICA Patrimoine
Haysen