Groupement Transfrontalier

Chômage : Formulaire E 301

Lorsque qu’un travailleur frontalier perd son emploi en Suisse, il faut, pour pouvoir s’inscrire aux ASSEDIC en France, effectuer diverses démarches. Dans un premier temps, il doit se procurer une «attestation d’employeur», auprès d’une caisse de chômage suisse ou dans les locaux du Groupement transfrontalier. Ce formulaire est à faire remplir par l’employeur. Une fois dûment complété, les frontaliers se rendent auprès d’une caisse suisse de chômage, qui au vu de cette attestation, établira un formulaire E 301. Afin d’aider les frontaliers dans leurs démarches, la Maison transfrontalière s’est associée à la Caisse cantonale neuchâteloise d’assurance chômage (CCNAC) et au syndicat Unia. Ces deux structures sont habilitées à remplir les formulaires E 301, quel que soit le canton de travail du frontalier. Vous pouvez donc les rencontrer, à Morteau et Pontarlier, en rendez-vous individuels, pour obtenir le formulaire E 301. Pour connaître les dates des permanences et prendre rendez-vous, cliquez ici. Lors du rendez-vous, n’oubliez pas d’apporter, l’attestation d’employeur, votre contrat de travail, des fiches ou certificat de salaires (6 ou 12 derniers bulletins), la lettre de licenciement, la carte AVS, une pièce d'identité et l’autorisation de travail. Imprimer l'article

Lire la suite