Chatbot

Trois bonnes raisons de créer son entreprise en 2021

L’année 2020 a été synonyme d’incertitudes et de remises en question. Ce moment de vie suspendu a bouleversé notre organisation et notre quotidien. Pour différentes raisons, devenir entrepreneur est une option que nombre d’entre nous se sont mis à considérer. Et si 2021 était l’année du renouveau et de l’audace ? Malgré la persistance de plusieurs inconnues, ne serait-ce pas le bon moment pour prendre les rênes de son avenir professionnel, et pour créer son entreprise ? Si vous réfléchissez à devenir entrepreneur, découvrez 3 bonnes raisons, parmi d’autres, qui pourraient vous convaincre d’étudier cette option plus en détails !

Raison n°1 : rebondir après un licenciement

2020 a malheureusement été le théâtre de nombreuses déconvenues professionnelles, beaucoup d’entreprises étant amenées à licencier des salariés. Vous avez été privé de votre emploi ou craignez de le perdre prochainement ? La situation économique liée à la crise sanitaire vous fait craindre de ne pas retrouver un poste rapidement ?

Pourquoi ne pas créer votre propre emploi en devenant entrepreneur ? Certains diront à raison que l’entrepreneuriat est risqué, car cette source de revenus est incertaine. Pour autant, il constitue une alternative qui mérite réflexion car il présente de nombreux avantages, particulièrement en période de chômage.

Premièrement, les périodes de chômage permettent une prise de risque limitée, puisque les demandeurs d’emploi disposent de différentes aides pour créer leurs entreprises. Parmi elles, le choix du maintien des allocations chômage peuvent vous permettre de sécuriser pour un temps des entrées d’argent. Vous disposez alors de plusieurs mois rémunérés pour penser votre projet et le tester. Pour mettre au maximum cette période indemnisée à profit, il est préférable de ne pas trop tergiverser avant de prendre la décision de vous lancer. Plus longtemps vous bénéficierez du filet de sécurité de Pôle Emploi, plus vous donnerez de chance à votre activité en vous laissant du temps pour générer suffisamment de chiffre d’affaires. Par ailleurs, Pôle Emploi peut également vous financer des formations pour vous permettre de monter en compétences et de vous lancer dans les meilleures conditions.

Deuxièmement, perdre son emploi constitue parfois l’élément déclencheur dont on peut avoir besoin pour sortir de son rythme quotidien et envisager d’autres évolutions. Au-delà des impacts émotionnels et économiques, c’est aussi un électrochoc qui invite à la réflexion sur son rapport au salariat et ses motivations professionnelles profondes. C’est l’opportunité de la page blanche, une ouverture du champ des possibles. Sans compter qu’il y a beaucoup moins à perdre à tenter l’aventure entrepreneuriale en étant au chômage qu’en quittant de son plein gré une situation salariale stable !

Une période de chômage représente donc une opportunité rare d’assouvir votre envie de devenir entrepreneur tout en bénéficiant d’une certaine sécurité. Pour autant, se lancer « pour voir », sans un engagement et une conviction forte, ne vous apportera certainement ni le succès ni l’accomplissement escomptés. Il est donc fortement conseillé dans un premier temps, avant même de travailler sur le projet lui-même, de valider votre volonté de devenir entrepreneur, notamment en vous questionnant sur les aspects suivants : suis-je la bonne personne pour ce projet et ce style de vie, et est-ce le bon moment pour moi ?

 

Raison n°2 : S'accomplir professionnellement

Les motivations pour créer son entreprise sont nombreuses et peuvent être diverses : selon le rapport d’enquête intitulé « Indice entrepreneurial français 2018 - 2e édition », les prédominantes sont la volonté d’être son propre patron et celle de s’épanouir/de réaliser un rêve. Si vous faites partie de ceux que 2020 a poussé à reconsidérer leurs priorités et à faire (re)naître des rêves enfouis, pourquoi 2021 ne serait-elle pas pour vous l’année où vous vous autorisez à les réaliser ? Selon l’expression consacrée, « il faut battre le fer tant qu’il est chaud ».

De manière plus globale, on peut s’engager dans un projet entrepreneurial parce qu’être entrepreneur et le style de vie correspondant nous attirent, parce que le projet que l’on veut mener à bien nous anime, ou pour la combinaison de ces deux facteurs. Alors que ce soit parce vous convoitez la vie d’entrepreneur en tant que métier, et/ou parce que vous portez un projet passion, une vision particulière, l’entrepreneuriat peut constituer une alternative qui vous correspond et dans lequel vous vous épanouirez.

Si entreprendre n’est pas souhaitable pour tout le monde, cela reste un choix de carrière encore trop peu réalisé... parfois par manque de connaissances sur comment faire et qui contacter, souvent par peur. L’inconnu effraie légitimement, mais il existe suffisamment de format d’accompagnements aujourd’hui pour que chacun trouve celui qui lui correspond et lui donne l’audace d’entamer ce chemin.

 

Raison n°3 : Le moins bon moment pour se lancer n'est-il pas finalement derrière nous ?

Bien que l’atmosphère semble morose, il existe plusieurs raisons de rester optimistes et de penser son projet/se lancer en 2021 !

Tout d’abord, les consommateurs disposent d’une épargne inattendue accumulée pendant le confinement. En effet, le ralentissement du rythme de vie et la difficulté à se déplacer a permis à nombre de personnes d’économiser. Les perspectives ne sont donc pas si noires, et bien que la situation soit grave pour certains, elle ne l’est pas pour tout le monde. Et après avoir été privé et/ou avoir reporté nombre d’activités, le regain de consommation ne sera que meilleur en 2021-2022.

De plus, comme toute crise, celle de 2020 a fait naître de nouveaux besoins, de nouvelles habitudes et de nouveaux problèmes. Ceux-ci représentent autant d’opportunités et sont autant d’occasions de penser de nouveaux produits ou services, et d’établir des modèles d’affaires innovants. A vous de jouer !

Si l’envie de créer votre entreprise bouillonne en vous, nul doute que vous trouverez encore d’autres raisons pour assoir votre choix en 2021 ! Quoi qu’il en soit, si vous décidez de vous pencher sur la question de l’entrepreneuriat et pourquoi pas de sauter le pas, faites-vous accompagner. Comme pour tout changement de cap professionnel, entreprendre est un changement de vie et un métier auquel il faut se préparer, et pour lequel il faut être formé. Alors mettez toutes les chances de votre côté...et osez. L’audace et la formation seront vos deux meilleures armes !

 

A propos de l'auteure :

Anne-Flore Adam est la fondatrice d’un organisme de formation spécialement dédié aux créateurs d’entreprise. Docteure en entrepreneuriat et entrepreneure elle-même, elle accompagne les personnes souhaitant devenir entrepreneur de l’idée au point final du business plan, et les forme pour comprendre et apprendre le métier d’entrepreneur. Ces formations sont individuelles, personnalisées, et entièrement appliquées aux projets propres aux créateurs. L’organisme de formation de Anne-Flore Adam dispose de la certification Qualiopi, gage de qualité et permettant une prise en charge financière des prestations. Dans le cadre des Maisons transfrontalières européennes et en collaboration avec le service emploi du GTE, Anne-Flore anime régulièrement la conférence «Devenir entrepreneur : connaître les indispensables avant de changer de vie». Retrouvez la date de la prochaine session à la page 48. Plus d’informations sur son activité et coordonnées de contact sur le site web.

en partenariat avec

MMA
Banque Populaire Auvergne-Rhône-Alpes
Crédit Agricole
Rentes Genevoises
UNIA
E-Job
ICA Patrimoine
Haysen