Chatbot

Vallée de l’Arve et Chamonix, cruel manque de correspondances

Jeudi 25 Janvier 2024

Vallée de l’Arve et Chamonix, cruel manque de correspondances

Vallée de l’Arve et Chamonix, cruel manque de correspondances. 

 

Depuis le lancement du Léman Express en décembre 2019, un problème persiste, impactant quotidiennement les utilisateurs reliant la vallée de l'Arve à celle de Chamonix en train. Au Fayet, la ligne du Léman Express s'interrompt, obligeant les voyageurs à changer pour emprunter la ligne du Mont-Blanc Express en direction de Chamonix. Ce transfert devrait normalement se dérouler sans difficulté. Cependant, en hiver, les correspondances entre ces deux lignes de train ne sont pas bien coordonnées pour le trajet de retour dans la vallée de l'Arve le soir, entraînant une augmentation significative du temps de trajet pour les usagers, allant jusqu'à 1h38 pour relier Chamonix à Sallanches, et vice versa.

 

L'association Rail Dauphiné Savoie Léman (ARDSL), dédiée à la défense des intérêts des utilisateurs du réseau ferroviaire, s'est engagée à résoudre ce problème. Elle a sollicité la Région Auvergne Rhône-Alpes pour garantir des correspondances régulières entre le Léman Express et le Mont-Blanc Express tout au long de l'année et de la journée. Didier Chagny, membre de l'association ARDSL, souligne que le problème réside dans l'irrégularité des correspondances après 16 heures, obligeant les voyageurs à attendre plus d'une heure leur correspondance au Fayet.

 

L'association critique également le manque de lisibilité de l'horaire des correspondances entre le Léman Express et le Mont-Blanc Express. Bien que les correspondances soient bien assurées en été, cela n'est pas le cas le reste de l'année, malgré la fréquentation constante de Chamonix. Ces lacunes conduisent à un déplacement des usagers de la voie ferrée vers la route, contrecarrant ainsi les objectifs de réduction du trafic routier.

 

Selon l'ARDSL, des ajustements ont déjà été effectués par le passé pour les correspondances entre le Mont-Blanc Express et le Léman Express, privilégiant les horaires scolaires. Cela a entraîné un décalage des correspondances à partir de 16 heures, au détriment des autres usagers. L'association remet en question ce choix et appelle à une réévaluation de cette position.

en partenariat avec

Crédit Agricole
Rentes Genevoises
UNIA
Caisse d'Epargne
Banque Populaire Auvergne-Rhône-Alpes
E-Job
Région Auvergne Rhône-Alpes
Vigny Depierre
Foyer Global Health