Chatbot

La réhabilitation de la ligne du Tonkin entre Evian et St Gingolph ?

La ligne ferroviaire du Tonkin est un totem dans le chablais français, sa réhabilitation serait revenue dans les discussions entre les autorités françaises et suisses

Récemment, Franz Ruppen, le conseillé d’état du Valais chargé de la mobilité a précisé au journal suisse Le Temps que la réhabilitation de cette ligne « est conforme à l’approche multimodale de la mobilité voulue par le canton. » Il ajoute ensuite, « Cette ligne se situe sur le territoire national français mais nous soutenons techniquement cette réhabilitation par le cofinancement des études en cours. Nous pouvons aussi proposer des pistes de financement en collaboration avec la Confédération puisque la Suisse et le Valais bénéficieraient d’une telle infrastructure ».

Côté suisse, il y a donc une réelle volonté d’aller de l’avant sur ce dossier. En France, le projet intéresse aussi les autorités locales, le sénateur de la Haute-Savoie, Cyril Pellevat et la Région Auvergne-Rhône-Alpes, notamment après le bon lancement du Leman Express. Le comité de pilotage du projet, coté français, dont monsieur Pellevat est le président estime un coup de 300 millions d’euros pour cette réhabilitation.

Le financement reste encore à être monté, même si les participants semblent déjà être connus. Parmi eux, il y a notamment, la région Auvergne-Rhône-Alpes, les collectivités locales françaises et le canton du Valais. Malgré les étapes qu’il reste à franchir avant la confirmation du projet, le calendrier commence à prendre forme, le début des travaux serait pour 2026 et la mise en service en 2029.

L'historique

en partenariat avec

MMA
Banque Populaire Auvergne-Rhône-Alpes
Crédit Agricole
Rentes Genevoises
UNIA
E-Job
ICA Patrimoine
Haysen
Caisse d'Epargne